Top 14

Brive : Le sens de la marche

Treizième avant cette 19e journée, Brive a pris le dessus (26-10) face au Stade français vendredi de manière convaincante et en a profité pour sortir de la zone rouge, grâce à une grande lucidité et une maîtrise efficace. Des qualités trop rarement entrevues dans les rangs corréziens cette saison.

 
Le sens de la marche - Rugby - Top 14Icon Sport
 

Et Brive n’est plus relégable… C’était l’objectif du week-end et il est atteint grâce au succès (26-10) contre le Stade français vendredi et à la défaite (24-32) de La Rochelle face au Racing-Metro le lendemain. "C’est un soulagement, avoue le deuxième ligne Thibault Dubarry. Mais Brive est encore très loin d’être maintenu. Alors on va vite se remettre au boulot." L’arrière Julien Caminati décrypte: "Avant la rencontre, chacun était conscient qu’il fallait remporter quatre matchs sur les cinq rendez-vous qui se présentaient pour se mettre à l’abri. Avec ces quatre points, Brive a franchi une première étape. Il en reste encore trois qui promettent d’être difficiles à négocier. Mais peu importe la manière, il faut les franchir…"

Une bonne gestion

Un quart du chemin parcouru grâce à un énorme engagement et un état d’esprit irréprochable contre Paris. "J’ai la sensation que les joueurs voulaient prouver que les défaites à domicile contre Agen ou Bayonne étaient des accidents, explique Ugo Mola. A ces occasions, ils n’avaient pas montré leur vrai visage. Ils ont pourtant beaucoup de qualités à faire valoir. Bravo à eux !" Des Corréziens qui ont enfin fait preuve d’une gestion impeccable durant une rencontre entière. "Personne ne s’est enflammé, même quand on prenait le large au score, analyse le troisième ligne Simon Azoulai. On avait décidé de construire cette victoire petit à petit. C’est ce qui s’est passé et on n’a rien galvaudé." "L’équipe a été cohérente, ajoute Mola. Elle a capitalisé sur les temps forts et a su bien gérer les temps faibles."

Faire le plein avant le Munster

Maintenant, les Brivistes sont conscients qu’ils faudra être lucides pour conserver cette dynamique. "Il faut continuer à travailler, met en garde Mola. A chaque fois qu’on engrange ce genre de victoires, on a tendance à prendre une claque derrière." Et les Corréziens sont prévenus. "On a en tête la défaite contre Bayonne à domicile (le 27 janvier, NDLR), assure Azoulai. C’était une grave erreur alors qu’on était sur une bonne série. Ce revers avait fait mal et on ne l’oublie pas." Sur les quatre prochains rendez-vous, le CABCL recevra à trois reprises (Castres, Bourgoin et La Rochelle) pour un déplacement (Toulouse). L’idéal serait de rester intraitable à domicile pour effectuer un pas vers le maintien. "Début avril, Brive reçoit le Munster en quart du Challenge, avance Mola. Mais ce ne sera un bel événement pour l’équipe et le public que si sur le plan comptable, nous sommes plus à l’abri en Top 14."

 - Rugbyrama
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |