Francois Steyn Racing-Metro Top 14 2010-2011 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Top 14

Le Racing assume son statut

Le Racing assume son statut

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 26/09/2010 à 10:31 -
Par Rugbyrama - Le 26/09/2010 à 10:31
Vainqueur 17-12 sur son terrain face à Biarritz, le Racing-Metro a assuré le minimum syndical mais perd sa place de leader au classement au profit de Montpellier. Les Basques, qui étaient menés 3-14 à la pause, ramènent un point de bonus mérité au terme après une deuxième mi-temps de bonne facture.

En signant son troisième succès consécutif à domicile, le Racing-Métro a honoré son statut de leader, notamment grâce à un essai inscrit par Fall positionné pour la première fois de la saison à l'aile dès la 11e minute de jeu. En effet, après une touche parfaitement captée à hauteur des 22 mètres, les Franciliens avançaient grâce à un maul efficace, puis l'ancien catalan, Nicolas Durand, sortait le ballon pour Mirco Bergamasco, qui donnait à son tour la balle à Henry Chanvancy. Le centre exécutait alors une belle passe sautée pour son ailier qui n'avait plus qu'à courir et aplatir. La domination du Racing était alors évidente, le leader maitrisait la rencontre au moyen de choix judicieux et d'une excellente alternance entre le huit de devant et les lignes arrières. Et il aura fallu attendre la demi-heure de jeu pour que Biarritz entre enfin dans son match et débloque son compteur d'unités. Bien en place défensivement comme dangereux sur chaque initiative, le vice champion d'Europe semblait revenir ambitieusement dans sa partie, comme l'attestait sa première poussée remarquable en mêlée (32e). Pourtant à la mi-temps, le score restait lourd (14-3) et c'est avec les visages fermés que les Basques retournaient aux vestiaires.

Un bonus défensif comme moindre mal

La seconde période fut l'antagonisme parfait de la première, avec une domination évidente du BOPB. Les Basques ont en effet inscrit neuf points contre seulement trois du côté du Racing. Les statistiques parlent d'elles-mêmes, la rencontre aurait pu mal tourner pour les hommes de Mannix. A la 75e, le stade Yves-du-Manoir retenait son souffle. Si Biarritz concrétisait enfin sa domination, les Basques passaient devant, et le Racing n'avait plus qu'à enrager. Toutefois, grâce à un réalisme à toute épreuve et au moyen d'une défense bien en place, les hommes de Berbizier l'ont emporté, le leader conserve sa première place, et le prochain déplacement à Toulouse peut s'effectuer en toute sérénité. Surtout que certains titulaires, à l'image de Sébastien Chabal ou encore Juan-Martin Hernandez pourraient signer leur grand retour. Une rencontre qui se dessine au sommet entre le premier et le champion d'Europe en titre.

Dominateurs à souhait en deuxième période, les Basques peuvent regretter de n'avoir jamais concrétisé leurs actions, un fait non négligeable quand on sait qu'ils pouvaient réaliser un gros coup ce samedi. La saison précédente, Biarritz s'était à deux reprises incliné face au Racing-Métro et avait ainsi laissé filer une place de barragiste. A l'occasion de la huitième journée de Top 14, les hommes de Gonzalez n'ont pas eu la satisfaction d'une revanche, ils ont néanmoins ramené un point de bonus défensif, comme attestation de leur remarquable performance. Et même si au vu de la physionomie du match, ce petit point est un moindre mal, les Biarrots peuvent se rassurer à l'aube d'un derby basque qui s'annonce d'ores et déjà électrique !