Top 14

Bayonne : La remontée fantastique

Grâce à son succès bonifié devant Paris (54-20), Bayonne est toujours en course pour décrocher un billet pour les phases finales. Les Basques, qu’on croyait distancés, effectuent une incroyable remontée au classement. En position d’outsider, l’Aviron pourrait créer une véritable sensation.

 
La remontée fantastique - Rugby - Top 14Icon Sport
 

Après l’humiliation contre le voisin biarrot (40-10) lors de la 22e journée, Bayonne se trouvait dans une situation délicate dans la course aux phases finales. A ce moment-là, l’Aviron ne pointait qu’à quatre points de Perpignan, sixième et dernier qualifié. Mais le calendrier s’avouait très compliqué avec les réceptions du Racing-Metro et du Stade français et un déplacement périlleux à Montpellier. C’était sans compter sur l’orgueil des Basques qui tentaient tant bien que mal de passer outre les soubresauts en coulisses et la lutte pour la présidence du club.

Les Bayonnais ont géré à merveille ce tournant décisif en empochant trois succès. Samedi, face à des Parisiens démobilisés, les coéquipiers de Pépito Elhorga ont confirmé leur brillante victoire décrochée à Montpellier (22-17). Avec la manière ! Sept essais inscrits, dont un contre somptueux de 100 mètres, l’Aviron s’est donné le droit de rêver dans le sprint final. Toutefois, le directeur du rugby Christian Gajan a nuancé la performance de son équipe. "Nous prenons cinq points malgré une première période un peu poussive. Il y avait de la fébrilité de notre part et même de la nervosité. Et il faut relativiser: le Stade français n’est pas venu avec son équipe type."

Bonus pour espérer

Bayonne marque actuellement les esprits. L’équipe, peu inspirée il y a un mois, s’est totalement retrouvée dans son jeu. La preuve avec douze réalisations sur les trois derniers matchs. "Nous nous sommes dit que si nous voulions décrocher une place en H Cup, nous devrions prendre plus d’initiatives dans le jeu. Contre Toulouse (succès 19-13 à Anoeta ndlr), nous avons montré que nous en étions capables", affirme l’ouvreur Benjamin Boyet.

S’il n’est pas encore dans le bon wagon pour se qualifier, il existe bel et bien une chance pour que l’Aviron composte son billet au dernier moment. Les Bayonnais devront s’imposer avec le bonus offensif sur le pelouse de La Rochelle, déjà reléguée. Et profiter de résultats favorables lors des rencontres Montpellier-Toulon et Bourgoin-Biarritz. "Tout le monde à cet objectif dans un coin de la tête", avoue le centre Thibault Lacroix. "Nous n’avons toutefois pas notre destin entre nos mains. Et je suis certain que La Rochelle entendra montrer un beau visage à ses supporters." Bayonne est toutefois en position de créer une incroyable surprise, un an après avoir été maintenu sur tapis vert.

Retrouvez ce lundi dans Midi Olympique un reportage sur le retour de Bayonne…

 - Rugbyrama
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |