Top 14

Germain, l'espoir né du désespoir

Cette saison de Top 14 a été riche en émotions, en surprises et en révélations. Dans chaque équipe un joueur a particulièrement brillé. A Bourgoin malgré la descente en Pro D2, l'ailier, arrière et buteur Gaëtan Germain venu des Espoirs en début de saison a su tirer son épingle du jeu.

 
L'espoir né du désespoir - Rugby - Top 14Midi Olympique
 

Une éclaircie dans le brouillard. Sur le chemin de croix de Bourgoin s'est révélé Gaëtan Germain. Promu en équipe première par manque d'effectif, il aura été une satisfaction dans l'accumulation des défaites et la descente inéluctable. A 21 ans, il a su saisir sa chance malgré une expérience bien mince. Il avait déjà quinze ans lors de ses débuts. Et cette rencontre avec le ballon ovale n'est dûe qu'au dépôt de bilan de son club de foot.

Néanmoins, le ballon rond lui permet aujourd'hui de pouvoir compter sur un jeu au pied précis. Ailier ou arrière, il est devenu le buteur numéro du club isérois. Un atout qui a fait de lui un élément essentiel de la fin de saison puisqu'il a été titularisé à cinq reprises lors des trois derniers mois de compétition. Fiable, il a notamment inscrit 47 points. Envoyé au feu face aux grosses cylindrées du Top 14, aux dents bien acérées pour martyriser une bête déjà blessée, il a eu droit a un apprentissage musclé. «Cela a été une année difficile dans l'ensemble», concède-t-il encore aujourd'hui, meurtri par les dix-sept défaites consécutives.

Quinze points pour son baptême

Une situation sportive, conséquence irrémédiable de la crise financière qui a touché le CSBJ dès la phase aller. Le club isérois a alors été contraint de réduire sa masse salariale. Paradoxalement, cela a permis d'offrir sa chance à des joueurs sans expérience du haut niveau comme Gaëtan Germain. Il a alors très rapidement montré de quoi il était capable. Et lors de sa première rencontre avec l'équipe une, face à Perpignan le 19 février, il a marqué à lui seul les quinze points de son équipe. Pour le jeune joueur cette année fut un véritable tremplin pour la suite de sa carrière «cela m'a permis de côtoyer des équipes de haut niveau comme Toulouse et d'apprendre beaucoup malgré les défaites». Pour la saison prochaine, le jeune joueur n'est pas encore fixé sur son avenir. Il a été remarqué par le Racing Metro mais rien n'est encore sûr. «Les négociations sont en cours» glisse-t-il. Ici encore un paradoxe: d'un côté s'il reste à Bourgoin il pourra «grappiller du temps de jeu» mais, de l'autre, s'il intègre la formation du club francilien ce sera l'occasion pour lui de se perfectionner au sein d'un des meilleurs clubs du Top 14. Dans tous les cas, une chose est sûre, si Gaëtan Germain continue d'apprendre aussi vite, il est promis à un très bel avenir.

 - Rugbyrama
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |