Sébastien Chabal Racing Metro Montpellier Top 14 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Top 14

Chabal : "Je retrouve mon métier"

Chabal : "Je retrouve mon métier"

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 25/05/2011 à 10:26 -
Par Rugbyrama - Le 25/05/2011 à 10:26
La série noire vécue par Sébastien Chabal ces dernières semaines a sûrement pris fin devant la commission d'appel de la FFR ce mardi. Réduite de 60 à 10 jours, sa suspension lui permettra de disputer la demi-finale du Racing-Metro contre Montpellier samedi. Pour lui, "le débat a été digne."

"Aujourd’hui, je retrouve mon métier sur les terrains." Réduite à dix jours, la suspension de Sébastien Chabal lui permettra de disputer la demi-finale ce samedi au Vélodrome de Marseille contre Montpellier. De quoi redonner le sourire à la star du rugby français. Car, ces derniers temps, la série noire qu'il vivait ne semblait pas vouloir se terminer : éviction de l'équipe de France après le Tournoi, non-sélection dans le groupe pour la Coupe du monde, et puis cette suspension de soixante jours, après des critiques acerbes envers l'arbitrage français, venant mettre un terme à sa saison. Mais ce mardi, la commission d'appel de la Fédération a mis fin à tout ça. "J’ai enfin eu le sentiment devant la commission qu’on écoutait ce que j’avais à dire, a expliqué Sébastien Chabal sur son site internet. Le débat, présidé par un ancien arbitre, a été digne. Chacun a dit ce qu’il avait à dire."

" Rendre à mon sport la notoriété qu'il m'a donné "

Sous conditions, elle a donc rabaissé sa peine de 60 à 10 jours. "C’est bien volontiers que je purgerai ma sanction", a affirmé Sébastien Chabal. L'international devra ainsi arbitrer huit rencontres de jeunes, participer à plusieurs stages, dont un des arbitres de haut niveau, et aider à l'organisation de tournois de rugby. Le troisième ligne du Racing Metro a ajouté : "Moi qui répète à l’envie être un bon ouvrier du rugby, je vais pouvoir rendre à mon sport la notoriété qu’il m’a donné. Ce sera donc un honneur de faire connaitre le rugby dans les terres où il est moins populaire." La FFR compte bien se servir de la célébrité du barbu. Car les quatre tournois qu'il a à organiser se dérouleront en Bretagne, en Normandie, dans les Flandres et en Alsace-Lorraine.

Remerciements après " ces quatre semaines de trouble "

Cette décision n'est pas pour déplaire au président du Racing Metro 92, Jacky Lorenzetti. Ce dernier avait soutenu son joueur dès la décision prise en première instance. La jugeant "très lourde", il avait de suite décidé, avec le rugbyman le plus célèbre de France, d'interjeter appel. Alors, après son passage devant la commission, le nom de l'homme d'affaire revenait dans les déclarations de Sébastien Chabal. "Après la décision de la commission d’appel de la Fédération, je veux d’abord remercier ceux qui m’ont soutenu pendant ces quatre semaines de trouble : mes coéquipiers et leurs nombreux témoignages qui m’ont fait chaud au cœur, ainsi que le Racing et en premier lieu son président, Jacky Lorenzetti, qui dans l’adversité ont su se montrer à mes côtés." Le troisième ligne a conclu son une note positive : "A bientôt sur les terrains." Dès samedi ? Nul doute. Si le Racing s'est battu à ce point, c'est pour permettre à Chabal de disputer les phases finales.