Juan Martin HERNANDEZ - 05.03.2011 - Racing Metro 92 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Top 14

Racing : Hernandez, saison terminée

Racing : Hernandez, saison terminée

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 07/03/2011 à 11:57 -
Par Rugbyrama - Le 07/03/2011 à 11:57
Enorme coup dur pour le Racing-Metro: l'international argentin Juan-Martin Hernandez s'est rompu les ligaments croisés antérieurs du genou droit samedi contre Bourgoin. Sa saison est d'ores et déjà finie. Hernandez va se faire opérer. Sa participation au prochain Mondial semble compromise.

Le coup est rude pour Juan-Martin Hernandez. Pas épargné par les pépins physiques cette saison (cuisse et jambe droite), l’arrière polyvalent argentin du Racing-Metro s’est rompu les ligaments croisés antérieurs du genou droit samedi contre Bourgoin. Sur un plaquage du Berjallien Connie Basson, le genou d’ "El Mago" s'est trouvé en total porte-à-faux. Les images au ralentis s’avouaient terribles. Le staff médical francilien ne présentait rien de bon quelques minutes après la victoire bonifiée du Racing-Metro à Bourgoin (38-19). Les examens complémentaires passés dimanche ont alors annoncé un verdict implacable et difficile à encaisser.

Préférant garder le silence dimanche, Juan-Martin Hernandez (1m87 ; 95kg) explique sur son site internet qu’il n’a pas voulu s’avancer avant de connaitre la vraie nature de sa blessure. Le joueur âgé de 28 ans, qui a rejoint le Racing-Metro cet été, voit donc sa saison se terminer prématurément. Il aura joué seulement dix matchs et inscrit quarante-deux points. Une bien mauvaise nouvelle pour son club, actuel deuxième du Top 14, et en bonne position pour se qualifier pour les phases finales.

Absent du prochain Mondial ?

El Mago, double champion de France avec le Stade français (2004 et 2007), a également connu une sérieuse blessure l'an dernier au dos. Contraint d'être opéré, il avait raté toute la saison de Super 14. Hernandez va donc enchaîner une deuxième année tronquée. Il indique sur son site qu’il doit planifier rapidement une date d’opération pour son genou. Pour ce genre de blessure, la durée d’absence moyenne s’élève à six mois. Soit exactement la durée qui le sépare de l’ouverture de la Coupe du monde en Nouvelle-Zélande. Ses chances d’y participer semblent donc bien faibles mais Hernandez (32 sélections) avoue qu’il fera son maximum pour faire partie de la sélection des Pumas. "Je vais faire une bonne rééducation pour revenir le meilleur possible sur les terrains. Même s’il me reste peu de temps avant le début du Mondial, je vais faire tout ce qui est en mon possible pour y être et lutter pour ma place."