Chris MASOE - 28.08.2010 - Castres / Bayonne - 3eme journee de Top14 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Top 14

Castres fait rompre l'Aviron

Castres fait rompre l'Aviron

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 28/08/2010 à 19:10 -
Par Rugbyrama - Le 28/08/2010 à 19:10
Après avoir battu Toulouse, Castres s'offre le scalp de Bayonne sur sa pelouse (25-16). Longtemps menés au score, les Tarnais se sont appuyés sur la botte de Teulet (20 points) et l'essai d'Andreu a fait la différence. Première défaite de la saison pour l'Aviron qui a craqué physiquement.

Il n'y avait bien qu'un exploit individuel pour sortir Castres de l'ornière, après une première période des plus délicates ce samedi face à Bayonne. Et l'éclair est venu à l'heure de jeu de Seremaia Baï et Marc Andreu. Sur une mêlée dans le camp castrais, Albouy sortait la balle pour le premier qui voyait le départ du second sur son aile et envoyait une longue ogive. Un rebond favorable plus tard, l'ailier international se rappelait sa jeunesse de footeux pour placer un contrôle orienté de l'extérieur du pied droit afin de filer seul à dame. La relative passivité de la défense basque sur ce coup allait coûter cher à l'Aviron, qui commençait dès lors à sombrer irrémédiablement dans une rencontre jusque là bien maîtrisée.

Les choses avaient en effet commencé de la meilleure des manières pour les visiteurs, avec un essai rapide de Jean-Joseph Marmouyet qui ponctuait une belle percée de Yohan Huget, incontournable en ce début de saison (0-7, 9e). Face à des Castrais totalement amorphes, les Bayonnais ne parvenaient toutefois pas à creuser un écart significatif, notamment à cause de leur déficit en mêlée. Romain Teulet répondait à Cédric Garcia au pied, et parvenait ainsi à maintenir les Tarnais à flot. Si bien que les locaux rentraient au vestiaire avec un retard relativement faible compte tenu de la physionomie du match (9-16).

Teulet entre dans l'histoire

L'arrière castrais en profitait par la même occasion pour devenir le premier joueur à passer une barre hautement symbolique, celle des 2000 points inscrits dans l'élite. Et le meilleur réalisateur du dernier Top 14 allait prouver que ce record n'est pas usurpé. Après une première tentative râtée, "Robocop" réalisait un sans-faute devant son public de Pierre-Antoine. Trois pénalités dans le premier acte, une transformation, et surtout trois nouvelles pénalités dans les 20 dernières minutes, qui offraient la victoire du CO.

En face, les Basques ont progressivement décliné au retour des vestiaires. Castres revenu à égalité avec l'essai d'Andreu, le mental et les jambes n'y étaient plus côté ciel-et-blanc. Si bien que même le bonus défensif s'échappait à la 79e minute, clôturant la seconde période sur un cinglant 16-0.

Bayonne connait donc un coup d'arrêt après un début de saison idéal ponctué par deux succès. La faute à des Castrais qui poursuivent sur leur lancée après la probante victoire obtenue la semaine dernière face au voisin toulousain. Les deux équipes se retrouvent ainsi au second rang, à égalité avec 9 unités au compteur, en compagnie de Montpellier et du Stade Français qui joue ce samedi soir contre Toulouse... avant de recevoir le CO lors de la prochaine journée. Les Basques tenteront pour leur part de repartir de l'avant en accueillant Brive.