Remi TALES - 23.09.2011 - Castres - Icon Sport
 
Top 14

Castres continue sa route

Castres continue sa route

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 23/09/2011 à 22:54 -
Par Rugbyrama - Le 23/09/2011 à 22:54
Même si cela n'a pas été simple, Castres engrange des points en ce début de saison après sa victoire devant Brive (30-24). Au cours d'un match marqué par de nombreuses maladresses et une grosse indiscipline de part et d'autre, ce sont les buteurs qui se sont distingués. Bon bonus pour Brive.
 

Alors qu'au vu du passé récent des deux formations, on pouvait s'attendre à une rencontre relativement confortable pour les Tarnais, le piège était bien réel face à des Brivistes qui voyagent plutôt bien en ce début de saison. D'autant plus que ces même Brivistes sortaient d'un cuisant échec à domicile face au promu lyonnais et avaient à cœur de redresser la barre. Autant dire que l'explication allait être musclée sur la pelouse du stade Pierre-Antoine.

Les premières minutes du match annonçaient ainsi la couleur quelque peu terne qu'allait prendre la rencontre avec une pénalité sifflée après moins de 10 secondes contre le CO. Les packs se livraient à un rude combat et occupaient le devant de la scène tandis que leurs trois-quarts rongeaient leur frein. Les seuls à s'illustrer étaient donc les buteurs sur les multiples pénalités qu'accordait M. Minery. Bélie (2e) et Caminati (17e, 35e, 40e) meublaient pour Brive alors que Teulet, l'artilleur local, leur donnait la réplique (4e, 10e, 21e, 30e). Les équipes n'arrivaient pas à enchainer et s'acheminaient vers un score nul à la pause, un score qui reflétait assez bien l'équilibre entre les deux formations.

La malédiction du bonus défensif

La pause était donc venu mettre un terme au faux rythme du match et on espérait repartir sur des meilleurs bases. Espoirs rapidement déçus puisque la première pénalité était sifflée immédiatement sous le renvoi. Teulet, blessé, passait sa dernière pénalité (41e) avant de passer le relais à Bernard qui allait réaliser un festival (50e, 54e, 61e, 67e, 80e). En face, Bélie maintenait les siens à flot (45e, 49e, 65e, 72e) et validait l'énorme volonté dont faisait preuve le paquet corrézien qui tenait bon face à l'accélération, certes subtile, de son homologue tarnais. Les Brivistes passaient les dernières minutes dans leur camp, subissant la puissance adverse, et ne pouvaient que constater les dégâts. La fin du match était sifflée sur le score de 30 à 24.

Succès étriqué pour le CO qui avait pourtant livré quelques prestations plus concluantes depuis le début de la saison. Castres conserve sa deuxième place ex-aequo avec Toulouse. Brive, qui semble abonné aux courtes défaites repart avec un nouveau bonus défensif qui aura probablement un goût amer tant les Corréziens sont passés près de l'exploit. Un goût auquel ils n'ont néanmoins pas envie de s'habituer.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×