Top 14

Brive : Le bonus malus

Brive a bien failli créer la sensation du week-end en faisant tomber le champion d'Europe à domicile pour la première fois de la saison. Mais, un peu trop indisciplinés, les Corréziens sont venus mourir à un point (22-23). Et le bonus défensif, aussi brillant soit-il, ne suffit pas à les consoler.

 
Brive : Le bonus malus - Rugby - Top 14Icon Sport
 

La guerre des trois aura bien lieu. Les résultats de la 21e journée du Top 14 ont relancé un peu plus la course à la qualification. Et s'ils ont failli faire le coup de l'année à Toulouse, les Brivistes sont bien les perdants du week-end. En effet, le point de bonus défensif ramené d'Ernest-Wallon n'a pas suffi à endiguer leur retour dans la zone rouge. Avec 32 points, le CABCL retombe à la treizième place du classement. Il compte une unité de retard sur La Rochelle et deux sur Agen.

Alors les sentiments étaient ambivalents à la sortie des vestiaires. L'entraîneur en chef Ugo Mola voulait d'abord louer la régularité de son équipe loin de ses terres : "A part à Montpellier (9-35), on n'a jamais sombré à l'extérieur. Et même si le maintien ne se jouera pas à Toulouse, je note que nous avons perdu d'un point seulement là où nos concurrents en ont encaissé cinquante." Une régularité salvatrice, compte tenu des cinq défaites concédées à Amédée-Domenech cette saison. "C'est encourageant, reprenait le coach des avants Didier Casadeï. Avant de venir, on aurait signé des deux mains pour ramener un point de Toulouse".

Regrets ou satisfaction ?

Toutefois, on n'empêchera pas les Brivistes de penser qu'ils auraient pu faire encore mieux. "Dans le vestiaires, on sentait plus des regrets que de la satisfaction. Nous avons été dangereux jusqu'à la fin", déplorait le centre Fabrice Estebanez. "En première mi-temps, nous avons plutôt bien contenu les Toulousains, précisait Casadeï. Mais les joueurs ont été pénalisés trop facilement en faisant des fautes qu'ils auraient largement pu éviter. C'est râlant." Ugo Mola, lui, aurait voulu que ses joueurs soient un peu plus ambitieux à certains moments : "Nous aurions peut-être pu jouer un ou deux ballons supplémentaires à partir de la 70e mais nous étions partagés entre l’envie de ramener quatre points et la peur d’en perdre un. Et les conditions météo étaient vraiment délicates..."

A cinq journées de la fin du Top 14, Brive se retrouve donc relégable à nouveau. "C'est anecdotique. C'est à la 26e journée qu'il ne faudra pas l'être", réagissait Casadeï. Mais pour éviter d'aller jouer une finale de la mort à Agen lors de la dernière journée, il faudra prendre au moins huit points contre Bourgoin et La Rochelle lors des deux prochains matchs à domicile. Bref, il faudra gagner. Ce que le CABCL n'a fait qu'une fois lors de ses cinq dernières sorties. Les bonus c'est bien, mais ce n'est que du bonus justement. Et il est temps d'assurer l'essentiel.

 - Rugbyrama
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |