Rémy Tales La Rochelle Top 14 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Top 14

Bilan: La Rochelle

Bilan: La Rochelle

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 14/06/2011 à 14:49 -
Par Rugbyrama - Le 14/06/2011 à 14:49
Malgré une saison unanimement saluée par les observateurs et le grand public, les Rochelais retrouvent le Pro D2. Jamais ridicules, ils ont cependant payé en fin de saison une fougue qui leur avait longtemps laissé croire au maintien. Un objectif désormais: revenir au plus vite.

TOUR D'HORIZON

La Rochelle, c'est un jeu vanté de tous, inlassablement tourné vers l'offensive, et la belle histoire d'un groupe de jeunes qui nous ont rejoué tous les dimanches le coup de David contre Goliath. Mais voilà, David a fini par perdre. Les grandes envolées, les insatiables envies d'extérieur se sont brisées sur les mécaniques surpuissantes des cadors du championnat. Les ailes coupées, le club maritime a connu une fin de saison des plus compliquées. Régulièrement chahuté devant, à bout de souffle au terme d'un championnat marathon, les Rochelais ont craqué. Au crépuscule de cette saison, ils retrouvent le Pro D2 avec une pointe de regret et un souhait: revenir au plus vite.

LE TOP: les intentions de jeu

Dans un championnat de France chantre de l'affrontement, les Rochelais ont pris le contre-pied pour proposer un jeu aéré, fait de vitesse et de lecture. Un rayon de soleil pour les (télé)spectateurs. Un véritable pari, aussi, qui aurait bien pu se révéler gagnant. Jusqu'à la mi-saison, le jeu de La Rochelle séduit, mais il est surtout diablement efficace.

LE FLOP: la fin de saison

Alors que les Maritimes semblaient parti pour se sauver, ils ont connu, une fin de saison des plus galères. Tout commence par une défaite sur le gong, début février, à la maison contre le futur champion toulousain (19-22). Le coup a semble-t-il été très dur à digérer pour les Maritimes, d'autant que Rabeni, leur atout puissance au centre du terrain, se blesse deux matchs plus tard. Les Charentais enchaîneront derrière sept défaites en huit rencontres, et laisseront définitivement filer l'espoir de se sauver.

LE JOUEUR: Rémi Tales

Premier souffle d'un jeu de ligne aéré, l'ouvreur Rémi Tales a su, toute la saison, insuffler à son équipe un vent de frénésie offensive. Leader de jeu comme de vie, il restera comme l'un des éléments moteurs de ce groupe. Et l'une des révélations de cette saison 2010-2011, si bien qu'il quitte, cet été, le bateau charentais pour prendre la direction du bleu et blanc castrais. Bon vent à lui.

LA REVELATION: Thomas Combezou

Avec 1568 minutes passées sur les terrains de Top 14 cette saison, Thomas Combezou est le deuxième joueur le plus utilisé par le staff rochelais cette saison (derrière Grobler). Une véritable aubaine pour ce joueur polyvalent, troisième ligne de formation, et qui ne demandait qu'à jouer pour se faire aux réalités de son nouveau poste d'ailier. La Rochelle lui a offert ce temps de jeu, et permis de se faire connaître aux yeux du grand public. C'est désormais sous les couleurs du Montpellier Hérault que Thomas Combezou poursuivra l'aventure.

L'AVENIR

C'est chargés d'ambition que les Rochelais retrouvent le Pro D2. Comme ils l'ont prouvé toute la saison, le Top 14 semble à leur portée. Reste à savoir comment la greffe du duo d'entraîneur Ribeyrolles-Collazo va prendre. Le premier, porteur de nombreux succès avec les espoirs de Clermont, vivra là sa première expérience avec un groupe senior. Idem pour Patrice Collazo, jusque là au chevet des espoirs du Racing.

Côté recrutement, le club semble paré pour les joutes du Pro D2. Les quelques départs ont été compensé par plusieurs arrivées de renom. Fauqué, Cler, Lafoy ou encore Lecouls rejoignent les Charentes cet été. De bon augure.

LES CHIFFRES CLES:

Classement final: 13e de la phase régulière

Classement attaque: 13e

Classement défense: 13e

Meilleur marqueur: Norman Ligaïri (6 essais)

Meilleur réalisateur: Benjamin Dambielle (163 points)