Tian - Badenhorst - Agen - Avril 2011 - Icon Sport
 
Top 14

Bilan : Agen

Bilan : Agen

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 17/06/2011 à 14:51 -
Par Rugbyrama - Le 17/06/2011 à 14:51
Le bilan de la saison des clubs de Top 14 se poursuit avec le dixième du classement. Les joueurs du SU Agen, auteurs d'un début d'exercice très compliqué, ont su renverser la vapeur pour s'échapper de la zone de relégation. Les tournants: la victoire contre La Rochelle, et l'arrivée des jokers.
 

TOUR D'HORIZON

Avec un des plus petits budgets du Top 14 pour sa remontée dans l'élite, l'objectif d'Agen était des plus clairs: se maintenir au premier échelon national. Mais cette finalité a mis du temps à se dessiner. Le début de saison a été catastrophique avec, en point d'orgue deux larges défaites. Une première à Bayonne, 27 à rien, puis contre Montpellier au stade Armandie, 35 à 6. Luttant pour éviter la 13e position au classement avec La Rochelle et Brive, les hommes de Christian Lanta ont su l'emporter à chaque fois contre leurs adversaires directs. C'est avec ces résultats, et leurs quatre dernières victoires pour cinq matchs disputés en fin d'exercice, qu'ils ont réussi à remplir leur mission. Et même atteindre la 10e place.

LE TOP : L'arrivée des jokers médicaux

C'est sûrement un des deux tournants de la saison agenaise. Le débarquement du deuxième ligne Dewald Senekal et de l'arrière Silvère Tian, respectivement venus de Toulon et Bourgoin en tant que jokers médicaux au milieu de la saison, a aidé les Lot-et-Garonnais à se maintenir. Cette arrivée à insufflé une nouvelle dynamique au groupe. Dans le jeu, les Agenais se sont montrés beaucoup plus inspirés en 2011. Ce qui n'a manqué de se ressentir dans les résultats de la formation. Lors des 13 dernières rencontres, les joueurs du SUA ont réussi à en gagner sept, soit plus de la moitié.

LE FLOP : Le début de saison

Entamant leur saison par deux déplacements, à Toulouse puis Bayonne, les Agenais auraient pu connaître des débuts plus faciles en Top 14. D'autant plus qu'ils ont largement perdu 44 à 24 et 27 à 0 à Ernest-Wallon et Jean-Dauger. Après un maigre victoire contre Biarritz (28-23 le 28 août dernier), ils n'ont pas su l'emporter avant la 11e journée. De quoi les faire stagner à la 13e place du classement, synonyme de relégation... Jusqu'au mois de novembre. Avec sa victoire sur La Rochelle à domicile le 30 octobre dernier, Agen s'est relancé. Le club d'Alain Tingaud est d'abord revenu sur ses concurrents. Avant de les dépasser. Mais, à n'en pas douter, le président se serait bien passé de ces premiers balbutiements plus que compliqués.

LE JOUEUR : Adri Badenhorst

Dire qu'un joueur du groupe agenais s'est démarqué clairement de ses coéquipiers cette saison serait mentir. La force d'Agen, c'est avant tout un groupe. La troisième ligne illustre bien la force de cette formation. Composée de Jean Monribot, Ueleni Fono, Opeti Fonua, ou Adri Badenhorst entre autres, elle a impressionné. La performance du dernier cité, le sud-africain Badenhorst, capitaine de l'équipe, est à noter. A 33 ans, il a su croire au maintien tout au long de la saison, et motiver son équipe autour de ce leitmotiv.

LA REVELATION : Maxime Machenaud

A 22 ans, Maxime Machenaud a disputé 21 matchs de Top 14 cette saison. Le demi de mêlée du SU Agen est la révélation du club dans ce championnat. Il a partagé le poste avec Sylvain Dupuy. Les saisons précédentes, il s'était déjà fait une place en Pro D2 du côté l'Union Bordeaux-Bègles. C'est à l'échelon supérieur qu'il a montré toutes ses qualités avec Agen. Titularisé à sept reprises, Machenaud a posé deux fois le cuir dans l'en but adverse. Comme l'équipe, il est progressivement monté en puissance. Maintenant, c'est à lui de poursuivre ses progrès.

L'AVENIR

A peine maintenus, les Lot-et-Garonnais pensaient déjà à la saison prochaine. Un des premiers souhaits du staff agenais a été de prolonger les jokers médicaux Senekal et Tian. Première mission réussie. Du côté du recrutement, le choix a ensuite été fait de renforcer le pack du SUA. Trois piliers arrivent à Agen: l'argentin Martin Scelzo (de Clermont), le néo-zélandais John Schwalger (Hurricanes) et Jonathan Garcia (La Rochelle). En deuxième ligne, les Agenais ont aussi enrôlé le joueur des Waratahs, Pat O'Connor. Enfin, le troisième ligne Marc Giraud débarque de Montpellier. Avec cette équipe, le club visera avant tout le maintien dans ce championnat qui se resserre d'année en année. Mais il pourrait très bien rentrer dans les dix premières places. A condition de réaliser un début de saison à l'inverse de celui de 2010.

LES CHIFFRES CLES :

Classement final : 10e de la phase régulière
Classement attaque : 11e
Classement défense : 13e
Meilleur réalisateur : Conrad Barnard (159 points)
Meilleur marqueur : Saïmoni Vaka (6 essais)

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×