Pepito ELHORGA - 07.05.2011 - Bayonne - Icon Sport
 
Top 14

Aucun regret pour Bayonne

Aucun regret pour Bayonne

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 07/05/2011 à 19:37 -
Par Rugbyrama - Le 07/05/2011 à 19:37
La mission de Bayonne était délicate et les Basques n'ont aucun regret à avoir après leur victoire à La Rochelle (30-17). Trop impatients dans le jeu et maladroits dans le dernier geste, les Bayonnais n'ont pas su prendre le bonus offensif. La Rochelle a fait belle figure mais s'est montré limitée.
 

L'Aviron bayonnais n'était pas maître de son destin dans la course aux phases finales. Mais avant de scruter les autres pelouses pour voir notamment les résultats de Biarritz et Montpellier, les Basques devaient se concentrer sur leur partie du contrat : ramener une victoire bonifiée de La Rochelle. Une performance que seule l'Usap est parvenue à réaliser cette saison, et que Bayonne n'est pas parvenue à imiter. Si les troupes du nouveau président Cacouault seront forcément déçues, elles éprouveront sans doute moins de regrets ainsi. Car même en cas de succès à cinq points, c'est bien le MHR qui, au bénéfice de sa victoire bonifiée contre Toulon (27-3), voit son ticket validé pour les barrages.

Pourtant, l'Aviron a bien failli surprendre son monde en cette fin de saison, alors que d'aucun le donnait perdu suite à sa lourde défaite le 25 mars dernier à Anoeta, contre le voisin Biarritz (40-10). Un suspense symbolisé ce samedi par une incroyable séquence à l'heure de jeu, durant laquelle les Basques ont passé plus de six minutes dans les 22 mètres adverses. Alors que les scores sur les autres pelouses leur étaient favorables et qu'ils luttaient pour inscrire l'essai du bonus. Mais malgré le carton jaune infligé à Rabeni, la maladresse et une part de précipitation imputables à l'enjeu auront eu raison des Ciel et Blanc, qui ne passeront jamais cette ligne synonyme d'éventuelle qualification. Et le score restera ainsi bloqué à 17-30.

Fauqué-Huget, duo en forme

Cette absence de bonus ferait presque oublier que Bayonne a tout de même remporté une victoire probante sur une pelouse où Clermont, Castres ou Montpellier se sont cassés les dents. Un succès construit essentiellement à la fin du premier acte, grâce à deux essais consécutifs. Le premier oeuvre de Huget, qui cadrait Goosen pour aller conclure suite à une bonne temporisation de Fauqué (31e). Le second par Pietersen, qui faisait parler sa vitesse sur une course de 80 mètres pour récupérer et aplatir un long coup de pied de Boyet (33e). Mais à l'image de leur saison, les Basques craquaient sur un temps fort, laissant Dall'Igna inscrire à la sirène un essai qui relançait totalement l'ASR (11-20, MT).

Visiblement heurtés mentalement par ce retour inattendu des Maritimes, les hommes de Christian Gajan et Thomas Lièvremont allaient cependant parvenir à repasser la marche avant. Une fois encore grâce à leur duo en forme : Fauqué et Huget. Les deux trois-quarts s'offraient un essai de 80 mètres pour replacer les leurs dans la course au bonus (55e). En vain. Gênés par des Rochelais qui auront encore offert une prestation convaincante et courageuse pour leur dernière sortie dans l'élite, grâce notamment à un pack solide, les Bayonnais allaient donc craquer à un petit essai de leur objectif, même si celui-ci n'aurait rien changé à la donne. Ce sont donc deux équipes démunies qui ont quitté le stade Marcel-Deflandre. L'une de sa place en Top 14, l'autre d'une qualification pour les phases finales, mais aussi d'une participation à la H Cup la saison prochaine.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×