Saimoni Vaka - Alexis Palisson - 04.12.2010 - Brive - Agen - Icon Sport
 
Top 14

Agen assomme Brive

Agen assomme Brive

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 04/12/2010 à 17:35 -
Par Rugbyrama - Le 04/12/2010 à 17:35
Enorme performance d'Agen qui s'impose à Brive avec le gain du bonus offensif (30-12) dans le match de la peur. Solides en défense, les Agenais ont fait preuve d'un beau réalisme face à des Brivistes maldroits et absents de débats. Le SUALG se sort de la zone rouge alors que Brive est relégable.
 

Comment qualifier ce qui s’est passé sur la pelouse du stade Amédée-Domenech ? Du côté de Brive… Il n’y a certainement pas de mots ! Le CABCL, déjà mal en point avant la rencontre, s’est écroulé. Le CABCL a sombré. Et Agen en a parfaitement profité. C’est le moins que l’on puisse dire. Trois essais pour les visiteurs. Trois essais synonymes de bonus offensif pourtant impensable avant le coup d’envoi. Le symbole de l’écart entre une équipe en confiance qui vient d’enchaîner trois succès de rang pour se relancer totalement dans ce championnat de France et une formation plongée en plein doute. Dans les premières minutes, on croyait bien que les Corréziens, qui monopolisaient le ballon et squattaient le camp adverse, allaient réagir. Le fameux électrochoc après l’éviction de Christophe Laussucq la semaine passée… Et les locaux qui menaient déjà 6-0 après un quart d’heure.

Et puis… Et puis quoi ? Plus rien. Ou plutôt uniquement des successions de jeu à une passe corréziennes pour des charges au près stériles. Les Agenais défendait parfaitement et sur leur première incursion dans le camp adverse, ils inscrivaient un essai par l’intermédiaire de Vaka en bout de ligne (16e). Une efficacité diabolique dont le meilleur reflet était la réussite au pied de Valentin Courrent, qui tourne à plus de 90% dans ses tirs au but lors de ses cinq derniers matchs et encore auteur d’un sans faute ce samedi. Le même Courrent qui permettait aux Agenais de revenir à 10-9 à la pause en leur faveur. Déjà, certains sifflets descendaient des tribunes d’Amédée-Domenech. Un simple écho de ceux qui retentiraient moins d’une heure plus tard…

Agen sort de la zone rouge, Brive y entre

Le début de deuxième mi-temps était le remake de celui de la première. Une réaction briviste et le CABCL qui reprenait la tête (12-10, 45e). Une pénalité de Mathieu Bélie qui représentait néanmoins les ultimes points corréziens ce samedi… Et pourtant, la possession était toujours briviste, la domination territoriale était toujours briviste. Mais le réalisme était toujours agenais. Après deux nouvelles pénalités de Courrent, c’est Romain Edmond-Samuel qui le prouvait à l'issue d'un contre de 80 mètres (55e). Un ballon récupéré sur les 22 mètres agenais, une relance petit côté, un coup de pied à suivre et l’ailier qui prenait Jamie Noon de vitesse. Le break était fait (23-12) et les Brivistes assommés. Mais le pire était encore à venir…

Dans les minutes suivantes, les joueurs locaux ont certes eu le mérite de prendre les 22 mètres visiteurs d’assaut. Des occasions mais pas d’essai, à l’image de ce ballon tombé par Julien Ledevedec alors qu’il partait à l’essai. C’en était fini des espoirs corréziens… Au contraire de ceux de bonus offensif d’Agen. Des hommes de Christophe Deylaud et Christian Lanta qui enterraient leurs adversaires à quatre minutes du terme du match. Un nouveau contre de 80 mètres, un nouveau coup de pied à suivre. Vaka arrivait le premier et poursuivait encore… Et c’est Sylvain Dupuy qui signait l’exploit du SUALG ! L’essai, non pas de la simple victoire, mais de la victoire à cinq points. Un succès qui permet aux Agenais de sortir de la zone rouge. Une zone rouge dans laquelle s’enfonce désormais Brive aux dépends d’un goal-average négatif par rapport à La Rochelle. On croirait rêver. Mais la Bronca d’Amédée-Domenech est venue rappeler que la réalité était bien triste en Corrèze.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×