piri weepu all blacks 2009 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Top 14

Piri Weepu vers la France

Piri Weepu vers la France

Par Rugbyrama
Par Rugbyrama - Le 21/04/2010 à 11:29
Une offre ferme d'un club français a été posée sur la table de demi de mêlée des All Blacks, Piri Weepu, qui peut aussi jouer ouvreur. A seulement un an de la Coupe du monde en Nouvelle-Zélande, le joueur des Hurricanes prend très au sérieux cette offre qu'il serait sur le point d'accepter.

Piri Weepu, demi de mêlée sélectionné à 35 reprises chez les All Blacks, se verrait bien continuer sa carrière du côté de la France. Alors que l'on pourrait penser que les stars issues de l'hémisphère sud ne devraient pas trop s'aventurer en Europe à un peu plus d'un an de la Coupe du monde, Piri Weepu, à l'instar du pilier néo-zélandais Carl Hayman qui s'est engagé avec Toulon, serait prêt à franchir le pas. Le joueur d'origine maori, absent du dernier match des Hurricanes face aux Brumbies, semble être las de sa situation dans l'équipe des All Blacks. A 26 ans, Weepu ne veut plus être considéré comme un "impact player", le remplaçant de luxe par excellence. Or Graham Henry, l'entraîneur de la Nouvelle-Zélande, semble privilégier la piste Jimmy Cowan comme titulaire. Sur les 15 derniers matchs joués par Weepu, il en a commencé 14 sur le banc.

Graham Henry peut encore le retenir

Quand on le questionne sur son avenir, Weepu ne cache pas son ambition dans la presse néo-zélandaise, bien au contraire. Son amour pour l'équipe des All Blacks n'est pas altéré mais il ne souhaite pas rester au pays des Kiwis sous n'importe quelle condition : "Je vais m'assoir à une table avec les entraîneurs de la sélection nationale et je vais bien voir s'ils ont l'intention de m'utiliser de manière sporadique ou non". International depuis 2004, Piri Weepu n'a que 26 ans, mais selon lui, le temps presse : "Je sens que je suis à une étape charnière d'une carrière sportive qui va bientôt prendre fin. Je dois regarder mon avenir personnel et envisager une vie après le rugby. Si elle doit se passer hors des frontières néo-zélandaises, je partirais".

Même s'il a toujours l'"ambition" de porter le maillot des Blacks, Piri Weepu sait qu'il a beaucoup de concurrence au poste de demi de mêlée. Si Jimmy Cowan semble le titualire indiscutable, d'autres joueurs tels que Brendon Leonard (Chiefs), Andrew Ellis (Crusaders) ou Alby Mathewson (Blues) postulent pour être la doublure de Cowan pour la Coupe du monde. Les suppositions de Piri Weepu laissent entendre qu'il accepterait bien l'offre venue de France. Mais de quel club s'agit-il ? L'Usap était intéressée au mois de février, mais le recrutement de Kévin Boulogne, le demi de mêlée d'Albi et les prétentions salariales (35 000 € mensuels) de Weepu semble avoir mis fin au dossier. Le club de Top 14 qui réussirait à faire signer Piri Weepu (1,78 m, 94 kg) frapperait un grand coup sur le marché des transferts. Les joueurs capables de buter et d'occuper les deux postes de la charnière ne courent pas le marché des transferts... d'autant plus quand le joueur a plus de 30 sélections chez les Blacks.