Top 14

Toulouse attend, Castres aligne

Si Toulouse a quelque peu fait tourner son effectif pour le match de barrages, l’encadrement castrais a misé sur la stabilité avec un groupe au complet. Guy Novès doit faire face à quelques incertitudes mais a aligné une équipe au visage séduisant. Pas question donc de faire l’impasse.

 
Toulouse attend - Rugby - Top 14 Eurosport
 

Guy Novès et Laurent Labit viennent de lever le voile. Côté toulousain, si certains pouvaient s’attendre à ce que le club fasse l’impasse pour le match de barrages, samedi au Stadium, il n’en sera rien. C’est une composition à fière allure qui sera alignée malgré encore quelques incertitudes. Certains éléments, blessés, en profiteront pour recharger les batteries. "C’est vrai, nous avons fait tourner comme nous l’avons fait depuis le début de la saison. Cela aura peut-être une incidence sur notre jeu mais on souhaite compter sur tout le groupe", a souligné Guy Novès.

Dans la ligne de trois-quarts, Maxime Médard, qui a joué une mi-temps lors de la victoire contre le Leinster, officiera à l’arrière en lieu et place de Clément Poitrenaud, ce dernier démarrant sur le banc. Si Vincent Clerc conserve sa place, Cédric Heymans lâche la sienne en raison d’un traumatisme à une épaule. Vilimoni Delasau, simplement qualifié en championnat, occupera l’aile gauche. Yannick Jauzion sera le fer de lance aux côté de Yann David, préféré à Fritz. Le pack change aussi avec les sorties de Sowerby et Bouilhou, Picamoles et Lamboley trouvant une place de titulaire. Comme avant la demi-finale de H Cup, Servat est incertain (en raison de sa cuisse probablement) et une décision sera prise au dernier moment. Sur le banc, Novès décidera en fonction de l’état de santé de certains joueurs. Si Bouilhou (nez) devait renoncer, c’est David Skrela qui prendrait place sur le banc. Dans le cas contraire, il n’y aurait qu’un seul buteur du côté toulousain. Florian Fritz sera alors amené à dépanner en cours de rencontre.

Complémentarité et stabilité

Du côté castrais, le duo Labit-Travers n’a pas décidé de changer ses plans de bataille. C’est une composition classique dans tous les sens du terme qui débutera la rencontre. Derrière, Teulet portera le numéro 15 et aura la lourde charge d’assurer les tirs au but. A ses côtés, c’est la ligne habituelle des trois quarts. Jugée poids plume, celle-ci pourrait s’avérer bien dangereuse sur la vivacité. Dans le pack, l’encadrement tarnais a joué sur le complémentarité, surtout au niveau de la troisième ligne. Masoe aura pour mission de faire reculer le rideau défensif toulousain. Diarra sera chargé de perturber les zones de ruck où il excelle et Caballero sera l’atout numéro 1 en touche. Les deux piliers, Ducalcon et Forestier, commenceront sur le banc et tenteront d’apporter de la fraîcheur en fin de rencontre face à la puissance du pack de Toulouse.

Le XV de départ de Toulouse: Médard ; Clerc, David, Jauzion, Delasau ; (o)Elissalde , (m) Kelleher ; Lamboley, Picamoles, Dusautoir ; Millo-Chluski, Maestri ; Lecouls, Servat (ou Vernet Basualdo), Poux.

Remplaçants : Vernet Basualdo (ou Lacombe), Human, Albacete, Maka, Bouilhou (ou Skrela), Fritz, Poitrenaud, Montès.

Le XV de départ de Castres: Teulet ; Audrin, Garcia, Cabannes, Andreu ; (o) McIntyre, (m) Albouy ; Caballero, Masoe, Diarra ; Capo-Ortega, Rolland ; Saayman, Bonello, Hoeft.

Remplaçants: Rallier, Forestier, Koulemine, Tekori, Sanchou, Nicolas, Denos, Ducalcon.

 - Eurosport
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |