Top 14

Toulon, la minute de trop

Toulon n'est plus invaincu. Le RCT s'est incliné à Montauban (21-18) dimanche lors de la 5e journée du Top 14. Les Varois, qui avaient changé la quasi-totalité de leur XV de départ, ont cédé à la dernière seconde sur une pénalité de Cédric Rosalen. Quelle semaine pour les Montalbanais !

 
Toulon, la minute de trop - Rugby - Top 14 AFP
 

L'issue du match est restée indécise jusqu'à la dernière minute. C'est sur le gong, au terme d'un maul dévastateur, avec une avancée de plus de 30 mètres, que Montauban, face à son public a décroché ce premier succès à domicile. Les Toulonnais peuvent nourrir des regrets notamment en raison d'un essai accordé à tort aux locaux.

Montauban prend les rênes

Fort dune victoire surprise et historique à Paris mercredi, les hommes de Marc Raynaud ont surfé sur leur regain de confiance, et ont très tôt pris le jeu à leur compte. Usant d'un jeu au pied d'occupation plutôt intelligent, leur domination, sans être écrasante, s'est tranquillement installée et se matérialisait par leur possession de la balle. D'évidence, le MTG XV jouait juste en ce début de partie, et scorait dès la huitième minute à la suite d'un beau mouvement. Audy feintait un départ au large avant d'éjecter le ballon petit côté pour Delasau, celui-ci fixait puis remettait intérieur pour Etien, qui résistait au plaquage de Mignoni avant de propulser Julien Raynaud qui s'en allait aplatir le premier essai du match. La partie était alors lancée pour de bon.

L'alternance trouvée entre le jeu au pied d'occupation, le jeu de déplacement, et le jeu à la main se révélait équilibrée, et profitait aux Tarn-et-Garonnais qui dominaient territorialement. Toulon, pourtant n'était pas lâché dans ce match, les Varois se montraient dangereux à plusieurs reprises, et ne se faisaient pas distancer au tableau d'affichage.

Que de fautes !

Car la rencontre était marquée par des successions de maladresses, de fautes de mains et d'imprécisions de part et d'autre qui empêchaient systématiquement toutes les actions dangereuses d'aboutir. Pas un mouvement ne se terminait pas par un en-avant, un ballon lâché, ou une mésentente entre partenaires. Les quatorze changements effectués dans le groupe varois se payaient... Mais c'était pire encore du côté de Montauban. Les hommes de Raynaud et Calvet commettaient énormément de fautes au sol, et Rosalen laissait pas moins de cinq pénalités en route. Des imprécisions stigmatisées à la 21e lorsque Viard allongeait sa passe pour Cassin, sur le bord de la ligne mais la transmission était mauvaise et le ballon tombait au pied de l'ailier.

Des maladresses qui allaient se répéter sans cesse, imprimant un faux rythme sur cette partie, qui par conséquent ne s'emballait jamais vraiment. Et à ce jeu-là, les Montalbanais étaient premiers de la classe concédant pas moins de onze pénalités. Leur indiscipline leur faisait perdre le bénéfice de leur domination, et permettait aux Varois de coller au score sans passer une seule fois derrière la ligne. Les Toulonnais revenaient à égalité suite à une énième faute au sol montalbanaise. Barnard mettait les équipes au même niveau à cinq minutes de la fin. Que de points donnés à l'ennemi.

Les Montalbanais peuvent se féliciter de cette victoire arrachée au forceps, alors que du côté de Toulon, on discutera longtemps de cet essai injustement accordé à Vilimoni Delasau.

 - Rugbyrama
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |