Top 14

Toulouse : Rougé-Thomas s'en va

Philippe Rougé-Thomas arrête sa mission d'entraîneur des arrières au Stade toulousain. Le nom de son successeur n'est pas encore officiel mais il n'y a plus de doute quant au nouveau rôle de Jean-Baptiste Elissalde.

 
Rougé-Thomas s'en va - Rugby - Top 14 Icon Sport
 

Sacré samedi champion d'Europe pour la quatrième fois de son histoire, le Stade toulousain défendra la saison prochaine son titre avec un nouveau staff. Intronisé en 2000, l'entraîneur chargé des lignes arrières, Philipppe Rougé-Thomas (48 ans, 2 sélections) qui arrivait en fin de contrat, ne sera pas reconduit. L'homme aux deux Brennus (2001, 2008) et aux trois titres en H Cup en tant qu'entraîneur a rencontré ce mardi son président, René Bouscatel qui lui a proposé la direction d'un poste à responsabilités au sein de la formation toulousaine : il serait ainsi chargé du perfectionnement technique de l'élite des joueurs du centre.

Rougé-Thomas a toutefois souhaité s'accorder un délai de réflexion. Contacté ce mardi, le président Bouscatel n'a pas souhaité confirmer le visage du futur staff du Stade toulousain où Guy Novès occupera toujours les fonctions de manager général et où Yannick Bru - qui n'a pas encore prolongé - devrait poursuivre sa mission auprès des avants, entamée en 2007 avec succès.

Elissalde favori ?

Mais le successeur ne fait plus de mystère : l'ancien demi de mêlée ou ouvreur international Jean-Baptiste Elissalde (32 ans, 35 sélections) qui a annoncé samedi mettre un terme à sa carrière un an avant le terme de son contrat. "Je vous répondrai  dans dix jours" a précisé René Bouscatel. Une date logique, Jean-Baptiste Elissalde étant en ce moment absent. Il est parti ce mardi matin à Londres où il a rejoint la sélection des Barbarians britanniques. Déjà possesseur d'un BE1, Elissalde qui a aussi validé la première partie de son BE2, s'est inscrit à la prochaine session du DES (diplôme d'entraîneur spécialisé) à Marcoussis qui débutera en juillet prochain.

Mardi matin à l'aéroport de Toulouse-Blagnac, Elissalde souhaitait garder le silence : "Il n'y a encore rien de mis en place. Par respect pour Philippe je ne veux pas m'exprimer. On déconnait tous les deux lundi. Il le sent, je le sens, mais... Philippe est encore champion d'Europe cette année, il a apporté beaucoup. C'est un mec extraordinaire. On peut critiquer l'entraîneur, ses choix, ses façons de faire mais c'est un homme extraordinaire. Rien que pour ça, ce n'est pas à moi de prendre les devants, d'annoncer quoi que ce soit. Le président René Bouscatel devrait s'en charger d'ici deux semaines. Et Toulouse ouvrir une nouvelle page de son histoire.

 - Midi Olympique
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |