Alberto DI BERNARDO - Avril 2010 - Bourgoin - Icon Sport
 
Article
commentaires
Top 14

Présentation: Bourgoin

Présentation: Bourgoin

Par Icon Sport
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 04/08/2010 à 19:24 -
Par Icon Sport - Le 04/08/2010 à 19:24
Deuxième volet de notre présentation des clubs du Top 14 avec le CS Bourgoin-Jallieu qui souhaite retrouver un peu de calme après une saison agitée en coulisses. Le club isérois doit néanmoins faire face aux départs de plusieurs joueurs cadres dont celui de l'ouvreur Benjamin Boyet.
From Official Website

Nom du club : CS Bourgoin-Jallieu
Naissance : Fondé en 1906
Stade : Stade Pierre-Rajon (9 440 places)
Président : Gaston Maulin
Entraîneurs : Éric Catinot, Xavier Péméja
Classement 2010 : 11ème
Titre : Aucun

Objectif : Le maintien

Comme depuis maintenant deux années, Bourgoin s'apprête à jouer le maintien. Le CSBJ est en grande difficulté financière, le nouveau président Gaston Maulin ayant comblé un trou estimé à 4 millions d'euros. La masse salariale est encore contrôlée par la DNACG (Direction nationale d'aide et de contrôle de gestion) et l'effectif a été amputé d'une demi-douzaine de départs importants. A cela s'ajoute encore quelques licences bloquées. Mais l'entraîneur Eric Catinot reste confiant et parait même un brin ambitieux :"L'idéal serait un bon début de championnat et la capacité à avoir un maintien très facile et pourquoi pas tutoyer entre la sixième et la huitième place."

La star : Nemani Nadolo

Bourgoin tient enfin sa grosse recrue. Après de longues semaines d'attente, les Berjaliens ont fait signer Nemani Nadolo, l'autobus fidjien arrivé d'Australie. L'ailier international est attendu comme le messie par les supporters isérois qui ont vu de nombreux joueurs cadres quitter le club. Avec ses 1,96 m pour 125 kg, Nadolo possède un physique hors-norme pour un trois-quarts aile. Bourgoin attend beaucoup de ce joueur qui ressemble étrangement à Rupeni Caucaunibuca. Mais le Fidjien devra retrouver la forme après plusieurs mois sans compétition suite à un enchainement de blessures. Il a signé un contrat de deux ans avec le CSBJ.

Le joueur à suivre : Silvère Tian

Eurosport

Silvère Tian arrive avec le titre de meilleur réalisateur de la Pro D2 l'an passé. L'arrière ivoirien a quitté Oyonnax pour enfin goûter aux joies du Top 14. Atypique pour un joueur de 30 ans qui a évolué plus de dix ans dans le monde amateur. Tian a été recruté pour ses capacités de perforation, pour ses qualités de vitesse et pour son état d'esprit. Lui veut simplement s'éclater comme il avait indiqué lors de son arrivée : "Moi, j'ai envie de m'amuser en restant dans la tactique et la stratégie de l'équipe. Je ne me prends pas la tête."

Le départ qui fait mal : Benjamin Boyet

Un seul être vous manque et tout est dépeuplé. Après treize années dans son club de toujours, Benjamin Boyet a franchi le pas pour rejoindre Bayonne. Las de la situation économique du CSBJ, le demi d'ouverture souhaitait trouver un nouveau challenge tourné vers l'Europe. Ce que lui n'offrait pas Bourgoin cette année. La succession au poste de numéro 10 s'annonce compliquée. Alberto Di Bernardo et Sebastien Laloo n'ayant pas vraiment convaincu pour le moment. Ajoutez à cela d'autres départs importants (Genevois, S.Nicolas), vous trouvez une équipe amputée de plusieurs éléments clés. A moins que ces mouvements ne libèrent certains joueurs...

Les mouvements :

Arrivées : Campeggia, Merle, Tian (Oyonnax), Tulou (Wellington Hurricanes, Nouvelle-Zélande), Nadolo (Waratahs, Australie), Du Preez (Griquas), Toderasc (Brive), Va'aulu (Queensland).

Départs : Boyet (Bayonne), Cardinali (Brive), Vulivuli (Racing-Métro), Wihongi (Toulon), Genevois (Toulon), Nicolas (Toulouse), Senio (Grenoble), Romanet (LOU).