Porical Perpignan 2009 2010 Top 14 - AFP
 
Top 14

Perpignan en champion

Perpignan en champion

Par Rugbyrama
Dans cet article
Par Rugbyrama - Le 03/04/2010 à 20:36
Défaits 11-17 par Perpignan, les Castrais ont encaissé samedi leur première défaite à domicile de la saison et laissé les Catalans prendre seuls la première place du classement. Une désillusion pour les Tarnais, qui se sont montrés moins réalistes que leurs adversaires.
 

En avril ne te découvre pas d'un fil, dit l'adage. Le CO et l'Usap se sont sûrement crus en mai, et ont fait un jeu qui plaît. Malgré la pluie, les deux équipes ont offert ce samedi un spectacle d'une intensité rare, entre percées endiablées, relances culottées, déblayages musclés et tampons destructeurs. Certes, tant de mouvements et d'engagement impliquaient un certain déchet mais ce choc a tenu ses promesses. Il faut dire qu'il était là question de suprématie nationale puisqu'une place de leader était en jeu. Au final, ce sont les Perpignanais qui se sont montrés les plus costauds, infligeant à Castres sa première défaite à domicile de la saison. Un très gros coup pour l'Usap, qui s'impose donc comme seul leader du classement à l'issue de cette 24e journée.

Les deux équipes donnaient le ton d'entrée. A la cinquième minute, Castres frôlait l'essai après une énorme percussion de Tekori et un coup de pied par-dessus de Teulet récupéré par Marty dans son en-but. Les spectateurs de Pierre-Antoine savaient alors qu'ils n'avaient pas perdu leur soirée. Car trois minutes plus tard, les Catalans marquaient le premier essai de la rencontre par Farid Sid en bout de ligne après une très longue séquence de jeu. Le CO répliquait très vite, par une pénalité de Teulet (12e), puis un essai de Nicolas consécutif à une magnifique passe au pied de McIntyre (18e). La course-poursuite ne faisait que débuter.

Castres troisième au classement

Les Tarnais, quelque peu malmenés en conquête, avaient l'occasion de prendre le dessus en profitant de leur supériorité numérique (carton jaune de Tonita pour un plaquage haut sur Andreu, 28e). Mais les Perpignanais ne se démobilisaient pas et parvenaient même à marquer leur deuxième essai par Tuilagi (33e) à la sortie d'une mêlée. Le surpuissant troisième ligne centre samoan a d'ailleurs livré un match dans le match extraordinaire avec son compatriote, le non moins solide Josefa Tekori. A la pause, l'Usap menait 14 à 8. En deuxième mi-temps, le match baissait de rythme et le jeu se faisait brouillon. Les sorties de balle étaient moins rapides et les turn-over de plus en plus nombreux. Du coup, les deux équipes devaient s'en remettre à leurs buteurs pour scorer. Teulet transformait une pénalité à la 53e mais Hume redonnait de l'air aux siens par un drop cinq minutes plus tard.

La course-poursuite continuait et le public castrais commençait à sérieusement s'inquiéter. Car peu à peu, l'Usap prenait le dessus, grâce à sa défense notamment. Lentement mais sûrement, les champions de France se dirigeaient vers une des plus belles victoires de leur saison. Malgré ses coups de boutoir à quelques mètres de l'en-but catalan dans les dernières minutes de la rencontre, le CO ne parvenait pas à revenir au score. Au final, il s'inclinait 11-17, encaissant sa première défaite à domicile de la saison et descendant à la troisième place du classement. Un coup dur, assurément. Son dernier revers à Pierre-Antoine datait de presque un an. Devinez qui était venu y gagner le 16 mai 2009... Des hommes en Sang et Or.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×