sa montauban saison 2009-2010 - Icon Sport
 
Top 14

Montauban revigoré

Montauban revigoré

Par Rugbyrama
Dans cet article
Par Rugbyrama - Le 05/12/2009 à 17:44
Après une sombre période en novembre, le MTG XV montre un tout autre visage depuis deux matchs. Après avoir été à deux doigts de l’emporter à Toulouse, les Montalbanais ont dominé Clermont lors de cette 15e journée, grâce notamment à une conquête retrouvée et à l’avènement de sa charnière.
 

Montauban peut souffler. Grâce à son succès sur Clermont ce vendredi (20-15), le club tarn-et-garonnais s’est en effet éloigné de la zone rouge. Et il en avait besoin car ce samedi, Bourgoin, le premier relégable avant cette 15e journée, s’est aussi imposé. "On avait commandé de l’envie et du courage, notamment en défense", expliquait le capitaine Matthew Clarkin après la rencontre. Cela s’est effectivement vérifié. Lui et ses coéquipiers ont été tout simplement héroïques dans ce secteur. "Il fallait être très resserrés en défense, note le centre Jean-Philippe Viard. On savait que les Clermontois allaient nous défier physiquement autour des regroupements." Mais les Montalbanais ont parfaitement répondu. Et au final, leur victoire n’a rien d’usurpée. Loin de là.

Après avoir enchaîné deux lourdes défaites de rang contre des concurrents directs pour le maintien (19-0 à Montpellier puis 38-13 à Bayonne), les hommes de Marc Raynaud et Sébastien Calvet avaient entamé leur opération rachat la semaine passée à Toulouse. Ils avaient ainsi empoché le bonus défensif et avaient effectué une démonstration offensive. Et ils se sont apparemment faits une spécialité de faire chuter les ténors à Sapiac. Ils ont aussi battu Biarritz et Toulon depuis le début de saison. Et Toulouse avaient également tremblé à l’aller (17-16). Clermont n’a pas dérogé à la règle. "Contre les gros, nous sommes bons. Il faut maintenant l’être également contre les autres équipes", espère Matthew Clarkin.

La trouvaille Leonard Olivier

Plusieurs facteurs peuvent expliquer la performance montalbanaise face aux Auvergnats. Tout d’abord les progrès réalisés dans le secteur de la conquête par rapport à la semaine précédente. A Toulouse, la mêlée tarn-et-garonnaise avait terriblement souffert. Matthew Clarkin confirme : "A Toulouse, nous avions vraiment été dominés en conquête, et particulièrement en mêlée. Nous voulions donc prendre une revanche". Et comble du paradoxe, le premier essai local est venu d’une mêlée largement dominée par le MTG XV. Alors qu’une minute auparavant, le pack montalbanais avait été au bord d’exploser… "Sur l’essai de Delasau, il s’est passé un truc extraordinaire. On a réussi à tourner la mêlée, à prendre le meilleur et tout s’est enclenché. C’était formidable", indique le capitaine. Tout un symbole.

Le nouveau visage montalbanais correspond aussi à l’arrivée aux mannettes de l’ouvreur sud-africain Leonard Olivier, véritable accélérateur de jeu. "C’est vrai qu’il a beaucoup de talent offensivement", glisse Jean-Philippe Viard. Après un premier bon match à Ernest-Wallon, il a réalisé un véritable récital contre Clermont. Surtout, son style s’oppose à celui de Cédric Rosalen, connu pour sa gestion du jeu au pied et sa réussite dans les tirs au but. Et cela donne donc des options supplémentaires à son staff. "On n’a pas encore tout à fait les bons repères avec Leonard, estime tout de même le centre du MTG XV. Il y a notamment encore un peu la barrière de la langue. Avec Cédric et Rida (Jahouer, NDLR), on s’entend bien, on joue ensemble depuis un moment". L’association Bélie-Olivier, excellente dans l’animation, a pourtant marqué des points depuis deux semaines. Tout comme le club tarn-et-garonnais…

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×