Top 14

Les ambitions du Racing

Battu en match de barrage pour sa première saison en Top 14, le Racing-Metro 92 veut regarder encore plus haut et affiche déjà ses ambitions pour la saison prochaine avec un budget en hausse et un recrutement haut de gamme avec l'ouvreur argentin Juan Martin Hernandez en tête de gondole.

 
Les ambitions du Racing - Rugby - Top 14 Reuters
 

La colère et l'amertume de l'élimination face à Clermont ne sont certainement pas complètement oubliées, mais le Racing-Metro a décidé d'aller de l'avant et de se concentrer sur la prochaine saison, sa deuxième en Top 14. Et le club francilien a clairement fait comprendre qu'il visait encore plus haut. Le président Jacky Lorenzetti a annoncé une augmentation du budget d'un million d'euros pour atteindre les 17 millions. Sixième budget lors de l'exercice en cours, le Racing devrait faire partie des quatre clubs les plus fortunés lors de la reprise en août.

Une manne financière qui lui permet d'être très actif sur le marché des transferts. Le club a annoncé ce mercredi l'arrivée certaine de dix nouveaux joueurs lors de l'intersaison. Les Ciel et Blanc, qui s'étaient offert Chabal, Steyn et Nallet pour leur retour au plus haut niveau, présentent à nouveau des têtes d'affiches avec Juan Martin Hernandez (27 ans, 1,87m, 90kg) et Benjamin Fall (21 ans, 1,86m, 90kg). L'ouvreur argentin est bien entendue la recrue star. Il prend la place d'Andrew Mehrtens dans l'effectif alors que l'ancien All Black s'est vu proposer un rôle d'ambassadeur. Après avoir évolué cinq saisons au Stade français, le joueur vedette de la sélection argentine (32 sélections) a décidé de revenir en France après une saison en Afrique avec les Sharks de Durban, malheureusement gâchée par une blessure au dos qui l'a privé du Super 14. Hernandez s'est engagé pour deux saisons avec une troisième année en option. De son côté, l'ailier de Bayonne s'est révélé cette saison après une première convocation chez les Bleus lors de la tournée d'automne. Fall, dont la progression a été freiné par des blessures, est un des grands espoirs du rugby français. Son transfert, pour un montant total évalué à plus de 500 000 euros mais non confirmé par le club, pourrait être un des plus élevés de l'histoire du rugby français.

Un talonneur toujours attendu

Le reste du recrutement se révèle aussi haut de gamme avec des joueurs habitués aux joutes du Top 14 comme le demi de mêlée de Perpignan Nicolas Durand ou l'ailier du Stade français Mirco Bergamasco. Julien Brugnaut (pilier, Munster), Benjamin Sa (pilier, Montauban), Scott Zimmermann (pilier, Brive), Karim Ghezal (deuxième ligne, Montauban), Antoine Battut (Montauban, troisième ligne aile) et Albert VuliVuli (ailier, Bourgoin) porteront aussi les couleurs du Racing-Metro la saison prochaine.

Les dirigeants franciliens n'ont pas précisé si le recrutement était déjà terminé, mais il semble que le club soit toujours à la recherche d'un talonneur pour compenser le départ d'Olivier Diomandé. L'ancien joueur de Montpellier souhaiterait prendre du recul par rapport au rugby professionnel. Si Pierre Berbizier n'arrive pas à le faire changer d'avis, le club se tournerait à nouveau vers Montauban. Grégory Arganèse serait en tête de liste pour venir renforcer le Racing-Metro mais le dossier n'est pas encore bouclé.

 

 - Rugbyrama
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |