Top 14

Le renouveau biarrot

Biarritz a signé une des sensations de la septième journée en allant s'imposer 15-12 sur le terrain de Brive samedi. Invaincus depuis maintenant trois matchs, les hommes de Jean-Michel Gonzalez et Jack Isaac n'ont tout simplement pas dit leur dernier mot dans ce championnat 2009-2010...

 
Le renouveau biarrot - Rugby - Top 14 Other Agency
 

En début de saison, le président Serge Blanco avait pourtant parlé, pour le BOPB, d'une année de transition. Le Biarritz olympique avait donc laissé Jaque Cronje, Andrea Masi et Benjamin Noirot goûter aux douceurs de la vie dans les Hauts-de-Seine. Et en contre-partie ? Les arrivées de Iain Balshaw et Ayoola Erinle, très bons joueurs de club sans être pour autant, comme le sont Jonny Wilkinson ou Felipe Contepomi à Toulon, des stars internationales... Alors, si les quatre premières journées de championnat ont eu, pour les Basques, les atours grossiers d'une "saison de transition", les trois suivantes ont largement inversé la tendance.

Harinordoquy : "Une bonne rampe de lancement"

Biarritz s'est ainsi tour à tour offert le scalp du Stade français (30-22) à Aguilera, la tête des Bayonnais dans le derby basque à Anoeta (12-6) et la peau des Brivistes le week-end dernier en Corrèze (15-12). Repositionnés à la cinquième place du classement, à un point seulement des Toulonnais, les hommes de Jean-Michel Gonzalez et Jack Isaac ont retrouvé des couleurs et font à nouveau peur. "Nous avons su renouer avec l'esprit biarrot et les vertus de la saison dernière, expliquait Imanol Harinordoquy à Brive le week-end dernier. Tout n'est pas encore parfait et nous avons encore du mal à enchaîner plus de deux temps de jeu. Mais nous avons renoué avec les bases et l'espoir est aussitôt revenu. C'est une bonne rampe de lancement, même si cela ne sera pas suffisant. [...] Je crois enfin que les matchs de préparation, au cours desquels tout nous a souri, ont porté préjudice à notre début de saison. Un match amical, où tu joues totalement libéré, ne te prépare pas à la pression du résultat inhérente au Top 14. Ce sont donc des conditions de jeu radicalement différentes..."

La page est désormais tournée. Le BOPB, qui se prépare aujourd'hui à recevoir consécutivement Toulon et Perpignan à Aguilera, a trouvé son rythme de croisière. Les grognards de l'équipe, Jérome Thion, Fabien Barcella, Benoit August ou Nicolas Brusque ont tous renoué avec le niveau de jeu qui étaient le leur en fin de saison dernière. Quant à Imanol Harinordoquy et Dimitri Yachvili, longtemps blessés, ils ont prouvé au Stadium de Brive que leur présence était indispensable au bon fonctionnement du collectif biarrot. Porté par les quelques 202 sélections en équipe de France de ses cadres, le Biarritz olympique a aujourd'hui décidé d'enfiler un costume à sa taille, celui d'épouvantail du Top 14 2009-2010...

 - Rugbyrama
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |