damien chouly perpignan usap 2009-2010 top 14 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Top 14

L'Usap assume son statut

L'Usap assume son statut

Par Rugbyrama
Dans cet article
Par Rugbyrama - Le 18/11/2009 à 17:25
Fin de notre tour d'horizon des clubs du Top 14 durant la trêve avec Perpignan, actuel leader au classement. Les champions de France en titre ont confirmé, depuis le début de l'exercice en cours, qu'ils avaient pris une nouvelle dimension depuis la conquête du Bouclier de Brennus l'an passé.

OU EN SONT-ILS ?

On est quasiment à la mi-saison (il reste un match avant la phase retour) et Perpignan ne pouvait pas figurer en meilleure position. Actuellement leader du Top 14, le champion de France a été à la hauteur de son statut. Pourtant, les Catalans ne fanfaronnent pas. Le Président Paul Goze, interrogé fin octobre sur le début de saison des siens, qualifiait leur entame de championnat de "correcte" seulement. Car malgré leurs bonnes statistiques, les Usapistes ont parfois peiné à ajouter la manière au résultat, à l’image de leur victoire difficile à domicile contre Castres lors de la 11e journée (17-15). Ils restent toutefois sur une très bonne prestation à Aimé-Giral contre Toulon (25-9), qui les avait vus prendre le point de bonus offensif. Leur mêlée, pointée du doigt ces dernières semaines, avait notamment réalisé une grande performance.


LE TOP :

Les Perpignanais ont, depuis leur titre en juin dernier, un nouveau statut à faire valoir. Ils sont champions de France, actuels leaders du Top 14 avec quatre points d’avance sur leurs premiers poursuivants (Toulouse et Castres) et veulent se faire respecter en tant que tels. Quoi de mieux, pour cela, que de s’imposer contre les autres ténors du championnat ? Vainqueurs à domicile de Toulouse (17-15), Clermont (19-3), Castres (17-15) et Toulon (25-9), les Catalans sont également allés s’imposer au Racing-Metro (18-14), là où les Toulousains sont tombés, et surtout sur la pelouse du Stade français (20-14). Bref, l’Usap assure contre les gros et cela lui confère, outre de précieux points au classement, une nouvelle dimension.

LE FLOP :

S’ils sont très solides contre les autres favoris du championnat, les Perpignanais rencontrent, paradoxalement, plus de difficultés face à des formations a priori plus modestes. Bref, ils manquent de constance, comme en témoigne le président Paul Goze : "Nous avons alterné des bons matchs à domicile, comme contre Toulouse et Clermont, et d'autres beaucoup moins satisfaisants. Nos performances ont été en dents de scie. Nous devons arriver à être aussi performants contre des formations de niveau plus modeste, comme Montpellier (12-18) ou Bourgoin (6-17), et surtout, à enchaîner des résultats dans la continuité. Nous avons eu du mal à nous mobiliser contre ces équipes, alors que nous sommes parvenus à le faire à chaque fois que nous avons été en danger. Il y a peut-être un peu de difficulté à gérer le titre dans la tête, nous avons peut-être eu un peu de suffisance par rapport à ça."

LES CHIFFRES-CLE :

4. L’Usap occupe actuellement la première place du classement du Top 14. Et depuis le début de saison, le club catalan a été leader à quatre reprises. C’est la formation qui a occupé le plus souvent cette position avec Clermont.

7. Perpignan est l’équipe qui a encaissé le moins d’essais cette saison. Au total, la ligne d’en-but catalane a été franchie sept fois, soit un peu plus d’une fois tous les deux matchs. Au-delà, avec 170 points encaissés, l’Usap possède la deuxième meilleure défense du Top 14 derrière Toulouse (154 points). C’est une des explications du bon début de saison des hommes de Jacques Brunel.

9. Perpignan est la formation qui a gagné le plus de matchs pour l'instant cette saison. En effet, l'équipe catalane a enregistré neuf victoires lors des douze premières journées. Au classement du nombre de succès, l'Usap devance de deux longueurs Toulouse et Castres, qui ont se sont imposés à sept reprises. A noter que Perpignan est le seul club, parmi les six premiers du championnat, à n'avoir concédé aucun match nul. Et enfin, les Catalans ont remporté toutes leurs rencontres à domicile.

L’AVENIR :

Il se place sous les meilleurs auspices pour le club catalan. Leader, en progression dans son jeu après des débuts un peu hésitants, il aborde la phase retour sereinement et aura pour objectif, pour le dernier match de la phase aller vendredi soir, de faire le plein de points sur le terrain d’Albi. Les Perpignanais, parfaitement placés pour décrocher un des deux tickets directement qualificatifs pour les demi-finales, semblent désormais lancés à pleine vitesse dans la course au doublé, forts d’un groupe soudé qui se connaît de mieux en mieux. Les prolongations de contrat de Mas, Marty, Perez, Mermoz, Porical, Tincu et Grandclaude témoignent de sa bonne santé.