Kevin Boulogne - Albi - Imago
 
Article
commentaires
Top 14

Deux matchs menacés

Deux matchs menacés

Par Rugbyrama
Par Rugbyrama - Le 01/12/2009 à 11:40
Comme notre site vous le révélait dès lundi, plusieurs cas de grippe ont été décelés dans les rangs d'Albi. Huit joueurs seraient touchés. Et ce mardi, c'est au tour de Brive d'être frappé par une suspiscion de Grippe H1N1. Du coup, les matchs Albi-Biarritz et Brive-Toulouse pourraient être reportés

Dans quelles conditions va se dérouler la 15e journée de Top 14 ? C'est ce que les dirigeants du rugby français doivent actuellement se poser. En effet, le staff d'Albi, lanterne rouge du Top 14, est actuellement dans l'attente des résultats d'analyses sur les huit joueurs qui présentent des simptômes grippaux. Reste en effet à savoir s'ils sont tous victimes du virus H1N1 ou s'il s'agit d'une grippe traditionnelle. Avant de recevoir ces résultats, les dirigeants tarnais en tout cas pris des mesures préventives en décidant, en concertation avec l'équipe médicale du club, d'annuler les entraînements prévus ce mardi et ce mercredi en vue de la réception de Biarritz dimanche.

"Tout l'effectif a été mis en quarantaine et traité au tamiflu", a ainsi indiqué l'entraîneur Eric Béchu, ajoutant que ce processus est celui préconisé par la Ligue nationale du rugby (LNR). La commission médicale de la LNR est d'ailleurs en contact permanent avec les responsables du SCA afin de suivre l'évolution des cas. La décision d'annuler ou pas la rencontre entre Albi et Biarritz, prévue dimanche, sera prise mercredi soir ou jeudi matin. Les prélèvements effectués sur des joueurs albigeois présentant des signes grippaux ont été envoyés aux laboratoires, lesquels demandent un certain délai pour se prononcer.

Toujours selon Eric Béchu, "la commission médicale de la Ligue se prononcera en temps utile' sur les suites à donner quant à une annulation de la rencontre programmée initialement samedi (14H30) puis repoussée à dimanche (15h00) en raison du report du match Biarritz/Racing-Métro 92 déplacé de mardi à mercredi (19H00). Parmi les joueurs qui présentent ces symptômes de grippe figurent plusieurs éléments majeurs du club tarnais, comme Christophe Lafoy, Crisjan Van der Westhuizen, Pierre Corréa, Laurent Baluc-Rittener, Blair Stewart et Martin Gady.

Brive touché ce mardi

Icon Sport

Et voilà que ce mardi, le virus H1N1 pourrait également avoir fait des victimes à Brive. L'ensemble des joueurs corréziens, 9e du Top 14, a ainsi été mis en quarantaine, "certains membres de l’équipe professionnelle (étant) susceptibles d’avoir contracté le virus de la grippe H1N1", indique le site internet du club dans l'après-midi. Selon nos informations, les Brivistes se sont en fait entraînés lundi matin. Un entraînement au cours duquel il manquait deux joueurs à l'appel. Trois autres joueurs ont ensuite quitté le terrain en cours d'entraînement. Ce mardi matin, le reste de l'effectif a été réuni par le médecin du club à 9h. Puis il a été mis en quarantaine jusqu'à vendredi.

Au total, la suspicion vise donc au moins cinq joueurs brivistes et les personnes concernées ont passé des analyses, dont les résultats seront connus en fin de semaine. Tous les joueurs ont reçu un programme d'entraînement personnalisé à suivre chez eux. "C’est à la Ligue Nationale de Rugby que reviendra la décision du report ou non du match Brive-Toulouse de samedi", indique l'encadrement corrézien. En effet, l'entraînement doit reprendre vendredi. Or, si celui-ci se tient, le match devrait avoir lieu (même si l'équipe n'a qu'un entraînement collectif dans les jambes). Si un autre cas se déclare entre-temps, la LNR pourrait alors l'annuler. Reste qu'il paraît possible que la Ligue prenne de toute façon ses précautions.

En attendant, la 15e journée de Top 14 est plus que jamais menacée. Rappelons qu'il faut trois cas avérés de Grippe A pour justifier le report d'un match. A noter que depuis le début de la saison, trois rencontres de Top 14, Montauban-Castres (3e journée), Albi-Castres (4e journée) et Bayonne-Perpignan (14e journée) ont été reportés en raison du virus H1N1. Il existe de fortes chances qu'il y en ait d'autres dès ce week-end.