Béchu albi 2009-2010 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Top 14

Des tensions à Albi

Des tensions à Albi

Par Rugbyrama
Dans cet article
Par Rugbyrama - Le 02/03/2010 à 19:52
Alors qu'Albi est quasiment condamné à la relégation en Pro D2, son entraîneur Eric Béchu aurait annoncé aux joueurs tarnais son intention de quitter son poste. Ce dernier n'a pas voulu confirmer maisles tensions apparues ces dernières semaines au sein du club semblent marquer la fin d'un cycle.

Selon La Dépêche du Midi datée de ce mardi, l'entraîneur d'Albi Eric Béchu aurait annoncé, ce lundi, à ses joueurs son intention de céder son poste. Son départ en fin de saison est évoqué depuis plusieurs semaines mais cette fois, les choses semblent se précipiter. Si bien que la question de savoir s’il sera le patron du secteur sportif albigeois jusqu’à l’ultime journée de l’exercice en cours est aujourd’hui entière. Eric Béchu aurait pris la décision d’annoncer cette nouvelle après un vote des joueurs, vendredi dernier, qui aurait démontré qu'il était loin de faire l'unanimité auprès de ses troupes. Des tensions seraient ainsi apparues ces derniers temps au sein du club tarnais. Notamment en raison des mauvais résultats sportifs du club cette saison qui ont conduit le SCA à la dernière place du classement du Top 14 (16 points de retard sur le premier non-relégable à l’heure actuelle).

Lâché par ses joueurs ?

Le président d’Albi Bernard Archilla a tenu à démentir cette information. Joint par téléphone, Eric Béchu a, de son côté, d’abord accrédité la thèse de son président : « C’est n’importe quoi. C’est beaucoup de bruit pour rien ». Mais il n’a pas nié le fait qu’il risque d’y avoir du changement dans le club : "La vérité, c’est qu’il y a actuellement un vrai questionnement au sein du club. Quand une équipe est dernière du Top 14, je pense qu’il est normal qu’on se pose des questions. Il y a une réelle remise en cause. C’est le contraire qui serait anormal. Il existe un vrai projet pour changer en profondeur le club et ses structures, avec des moyens humains. Le cas Béchu n’est qu’une partie de tout un ensemble de choses. C’est un épiphénomène". L’entraîneur emblématique du SCA n’a toutefois pas réfuté la version des faits de La Dépêche du midi.

S’il a déjà déclaré ne pas être certain de rester à la tête de la formation tarnaise, Eric Béchu a préféré rester flou sur son avenir proche : "Jusqu’à preuve du contraire, je suis l’entraîneur d’Albi". Jusqu'à quand ? Sur ses relations avec ses joueurs, il n’a pas souhaité s’étendre : "Ce qui se dit à l’intérieur du vestiaire doit demeurer à l’intérieur du vestiaire. Cela fait partie de notre fonctionnement interne". Une chose est certaine : après une saison mouvementée sur le plan sportif, le Sporting club albigeois est en train de vivre des heures agitées en interne. Après onze ans passés à la tête du club, le départ d'Eric Béchu tournerait une véritable page de l'histoire du SCA.