Midi Olympique
 
Top 14

Un tout petit espoir...

Un tout petit espoir...

Par Eurosport
Dans cet article
Par Eurosport - Le 25/04/2007 à 13:40
Les Montois ne peuvent à priori pas revenir sur la 12e place mais espèrent accrocher la 13e occupée par Dax, peut-être synonyme de maintien
 

L'enjeu.- Sur le papier, les Montois n'ont plus grand-chose à espérer dans ce Top 14, ni donc de ce match... Hormis bien sûr la suprématie landaise. "Ce clivage historique est sympathique, note Eric Lamarque. Ça galvanise à la fois les valeurs sportives et tout le département. Malheureux est celui qui n'a pas à vivre ce genre d'évènement." Ses hommes savent d'ailleurs qu'en s'imposant à Maurice-Boyaud, ils peuvent entrainer Dax avec eux dans la tombe mais n'en font pas un objectif. "Franchement, cela ne nous guide pas. Il y a un moment qu'on ne fait plus de calculs", assure Eric Lamarque. D'autant que, secrètement, ses troupes espèrent encore se maintenir. Si la 12e place est (quasiment) inaccessible, la 13e pourrait leur permettre de s'en tirer... comme ce fut le cas pour Dax l'an dernier, en profitant d'une relégation administrative. Et Bourgoin se trouve dans une situation économique précaire, laissant planer un doute sur son avenir. En battant Castres (21-15) le week-end dernier, les Montois ont mis fin à une série de huit matchs sans succès. Et voilà tout l'enjeu de ce derby pour eux : Aller chercher cette fameuse 13e place !

L'équipe.- Le demi de mêlée Lionel Dutilh, touché à un pied la semaine dernière, tiendra bien sa place. Il sera d'ailleurs associé à Urruty à l'ouverture. Mazzonetto, blessé à une épaule, est forfait et c'est donc Thuriès qui sera aligné à l'arrière. Rudolph Berek n'a pas récupéré de son entorse au genou et n'est pas dans le groupe. Le rôle de buteur est confié à l'ailier Damien Cler.

La stat : 2.- Depuis le début de la saison, Mont-de-Marsan n'a pris que deux points à l'extérieur. Les Landais n'ont pas remporté une seule victoire en déplacement et ne sont parvenus à arracher le bonus défensif qu'à deux reprises. C'était tout de même au Stade français et à Bayonne !

Les chiffres clé.-
Attaque : 14e (306 points)
Défense : 14e (592 points)
Meilleur réalisateur : Benat Arrayet (106 points)
Meilleur buteur : Benat Arrayet (106 points)
Meilleur marqueur : Damien Cler (4 essais)

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×