Midi Olympique
 
Top 14

Navizet: "Plus de dialogue"

Navizet: "Plus de dialogue"

Par Rugbyrama
Dans cet article
Par Rugbyrama - Le 13/03/2009 à 09:15
Le manager général de Montpellier, Denis Navizet, nouvel homme fort du club, revient sur la période délicate qu'a traversé le club avec le départ des deux entraîneurs. Il dévoile également ses ambitions pour la réception de Biarritz. "Le MHRC ne peut envisager autre chose que la victoire".
 

Quel regard portez-vous sur l'équipe depuis le départ des deux entraîneurs, Didier Nourault et Alain Hyardet ?

Denis Navizet.- Mon regard sur l'équipe première n'a pas changé puisque je suis toujours manager . Mais au sein du club, il y a eu une certaine évolution: on sent qu'on est passé d'une atmosphère pesante à quelque chose de beaucoup plus positif. Des décisions ont été prises et chacun doit désormais assurer son rôle et ses responsabilités. Les relations entre les entraîneurs sont bien plus directes. Il y notamment plus de dialogues.

Personnellement, comment avez-vous vécu la rencontre à domicile contre Mont-de-Marsan samedi dernier ?

D.N.- Je l'ai vécu avec beaucoup de pression. Mais celle-ci me semblait positive car j'ai entière confiance dans le groupe des joueurs. Ils ont su répondre présents face aux dernières échéances et la victoire a fait beaucoup de bien au moral. Même si tout fut loin d'être parfait sur la pelouse. Et nous nous devons d'être meilleurs contre Biarritz.

Justement, vous recevez Biarritz samedi. Que vous inspire cette équipe ?

D.N.- Les Biarrots sont en confiance en ce moment, c'est indéniable. C'est un très gros morceau qui vient de battre Clermont. Mais il faut se dire qu'au niveau où nous sommes, chaque week-end s'avère difficile à négocier. Il n'y a pas de petites équipes dans ce Top 14. Rien n'est acquis d'avance. Et puis, Les Basques seront un peu dans la même situation que nous vu qu'ils seront privés d'un certain nombre d'internationaux.

Les absences de Trinh-Duc et Picamoles peuvent-elle être préjudiciables à votre équipe ?

D.N.- Je ne pense pas. Il est vrai que ce sont des joueurs importants dans notre système de jeu. Ils ont un état d'esprit intéressant et tirent tout le temps l'équipe vers le haut. Mais je ne me fais pas de soucis sur leurs remplaçants qui afficheront un état d'esprit tout aussi irréprochable. Benoît Paillaugue, qui devrait débuter à l'ouverture, dispose de belles qualités.

Un mauvais résultat, de surcroît à domicile, plongerait-il le club dans le doute ?

D.N.- Une défaite serait un véritable coup d'arrêt pour nous tous. Mais on n'envisage pas autre chose que la victoire contre le BO puisque nous sommes des compétiteurs. Si nous venions à perdre, cela ne remettrait pas en cause notre philosophie actuelle. Le groupe est dans une démarche de travail sans objectifs fixés puisque nous avons décidé de prendre les matchs les uns après les autres.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×