DPPI
 
Article
commentaires
Top 14

La 23e journée en bref

La 23e journée en bref

Par Rugbyrama
Par Rugbyrama - Le 20/04/2009 à 05:00
La 23e journée du Top 14 a notamment été marquée par la lourde défaite de Brive à Clermont et les succès de Toulon, Dax et Mont-de-Marsan. Perpignan, malgré la défaite à Biarritz, prend la première place du classement.

EN HAUSSE

Dax

En s'imposant à Montauban samedi soir (20-15), Dax s'est donné le droit de rêver encore un peu de Top 14. Sous pression après les victoires de Toulon et de Mont-de-Marsan, les Landais étaient condamnés à la victoire. Mus par l'énergie du désespoir, ils ont fait preuve d'une énergie incroyable pour aller chercher leur premier succès en cinq mois face à des Montalbanais peu en verve qui ont tout de même assuré mathématiquement leur maintien. Les larmes de certains joueurs dans les vestiaires en disent long sur l'importance de cette victoire. Ils ne comptent "plus que" six points de retard sur le premier non relégable, Bourgoin. Autant dire que le derby face à Mont-de-Marsan puis la réception de Toulon vaudront leur pesant d'arachides.

EN BAISSE

Brive

Les Brivistes vont-ils tout perdre ? Le club corrézien est en perte de vitesse et enregistre sa troisième défaite consécutive. Balayés à domicile par Toulouse (10-42), éliminés en Challenge européen par Worcester (18-29), les joueurs de Laurent Seigne ont été humiliés lors du derby face à Clermont. Le match le plus attendu de la saison a tourné à la catastrophe, au cauchemar, pour les Coujoux battus 52 à 7. Six essais encaissés avec un Nalaga comme à la parade, un Russell dans un fauteuil, un Floch entreprenant, un Domingo impressionant. Avec cette nouvelle défaite, Brive descend à la sixième place du classement. Doublé par Bayonne, le CABCL est maintenant menacé par Biarritz qui ne compte plus qu'un point de retard.

LE JOUEUR

Jean-Marc Mazzonetto (Mont-de-Marsan)

Mont-de-Marsan, qui n'avait pas gagné depuis le 3 janvier, a renoué avec la victoire à domicile contre Castres (21-15). Symbole de cette révolte landaise : Jean-Marc Mazzoneto. En grande difficulté face à Perpignan lors de la précédente journée, l'arrière et buteur landais est l'un des grands artisans du succès montois. Malgré une réussite relative dans ses tentatives au pied, le buteur d'appoint a surtout été l'un des plus actifs dans le jeu, tant défensif qu'offensif. Il est notamment à l'origine du premier essai des siens avec une relance de 80 mètres.

L'ESSAI

Luke Rooney (Toulon)

Il a libéré tout un stade. Et quel stade ! Le Vélodrome et ses 60 000 supporters venus encourager une équipe de Toulon obligée de battre le Stade toulousain pour garder son destin en main. Après une première période crispée, les Varois se montrent plus entreprenants au retour des vestiaires. A la 42e, le pilier Taumeopeau s'échappe le long de la ligne de touche et plonge dans l'en-but mais l'arbitre signale un en-avant de passe de Jerry Collins. Les Toulonnais ne se découragent pas et, six minutes plus tard, ils trouvent enfin l'ouverture. Sonny Bill Williams va fixer la défense toulousaine et sert d'une magnifique passe son arrière Luke Rooney. Ce dernier échappe à Lamerat, surprend Donguy avant de faire peur à Poitrenaud qui le laisse pointer en coin. Le break est fait.

LA STAT

51

En s'imposant 61-10 face à Bourgoin samedi à Jean-Dauger, Bayonne a enregistré la plus large victoire de ce Top 14 2008-2009. Aucune équipe n'avait gagné de plus de cinquante points cette saison.

LA DECLA

Nicolas Mas (Perpignan)

Le pilier international de Perpignan, en phase de reprise, s'est fait bousculer par le pilier de Biarritz Fabien Barcella. A la 57e, Nicolas Mas explose et monte dans le ciel d'Aguilera avant d'être remplacé. Une image choc de cette 23e journée. Le pilier catalan ne cachait pas sa déception : "Je suis touché et vexé. Un pilier n'est pas très content quand il recule. Le BO a été plus intelligent que nous". Mas peut se consoler car, avec le point de bonus défensif ramené du pays basque, l'Usap prend la tête du championnat.

EN BREF

Attaque : Clermont (597 points)
Défense : Toulouse (301 points)
Meilleur réalisateur : Brock James (274 points)
Meilleur buteur : Brock James (254 points)
Meilleur marqueur : Napolioni Nalaga (15 essais)