Midi Olympique
 
Article
commentaires
Top 14

Grippe A: le Top 14 touché

Grippe A: le Top 14 touché

Par Rugbyrama
Par Rugbyrama - Le 24/06/2009 à 12:15
Plusieurs joueurs des Barbarians français ont été contaminés par la grippe A lors de leur tournée en Argentine. Grégory Lamboley, Jean-Baptiste Gobelet sont déjà sous traitement. Mais la liste devrait s'allonger dans les prochaines heures...

Geoffroy Messina ne se fait pas beaucoup d'illusions. Actuellement à Montpellier, le trois-quarts centre du Stade français est allé passer des examens mardi après-midi : "Les analyses ont été transportées à Marseille donc je suis toujours dans l'attente mais je ne me fais pas trop d'illusions car plusieurs symptômes sont apparus quand j'étais dans l'avion. J'ai déjà le traitement avec moi et j'attends la confirmation officielle pour pouvoir le commencer." Dur retour en France pour les Barbarians français après leur tournée en Argentine depuis qu'ils ont appris que Grégory Lamboley avait été contaminé par la grippe A. Celle-là même qui terrorise la planète depuis plusieurs mois et connue aussi sous le nom de virus H1N1 ou grippe porcine.

Déjà quatre cas avérés

"Nous sommes sous quarantaine", reconnaît Nicolas Brusque qui est tout de même soulagé de ne présenter aucun symptôme. "Je dois quand même prendre un traitement préventif. Tout le monde doit le faire", ajoute le Biarrot qui est plus heureux que son coéquipier Jean-Baptiste Gobelet. Les tests se sont révélés positifs pour l'ailier du BOPB. Il rejoint aussi le pilier Lionel Faure dans le camp des malchanceux, sans oublier le médecin des Barbarians et de Montauban Philippe Izard. Une liste qui devrait malheureusement s'allonger dans les prochaines heures puisque de nombreux joueurs sont toujours dans l'attente des résultats ou sont toujours à l'étranger (Nyanga, Saubade).

Prévention à Montauban

Cette épidémie au sein de la délégation des Barbarians a déjà eu des effets à Montauban. Le cas positif révélé de Philippe Izard a entraîné la suspension des entraînements jusqu'à lundi prochain et tous les joueurs ont dû se rendre à l'hôpital pour y subir des examens. L'ensemble de l'effectif est aujourd'hui rassuré mais, comme pour les Barbarians, la mise sous quarantaine et la prise d'un traitement préventif a été décrétée.

La tournée des Barbarians en Argentine présentait effectivement un risque puisque c'est le pays d'Amérique du Sud comptant le plus de décès liés à la grippe A (H1N1), avec 17 morts sur 1.294 personnes contaminées, selon le ministère argentin de la Santé. En France, le premier cas positif avéré a été annoncé le 18 juin. Avant le retour des Barbarians sur le territoire, 174 cas avait été révélés et 82 étaient en cours d'examination.