DPPI
 
Article
commentaires
Top 14

Brive en deux temps

Brive en deux temps

Par Rugbyrama
Dans cet article
Par Rugbyrama - Le 07/03/2009 à 12:30
Mené 12-0 à la pause, Brive a réagi pour s'imposer de justesse à Dax (15-17). Les Landais s'enfoncent et les Corréziens rêvent encore...

Une équipe briviste aux deux visages ! Apathiques durant les quarante premières minutes, les Corréziens ont renversé la vapeur dès le début de la deuxième période grâce à deux essais plein d'opportunisme. Toutefois, Antoine Vignau-Tuquet a eu, au bout du pied, l'occasion de réduire le sursaut visiteur à néant. Brive menait 17-15 et à la 80e minute, Andy Goode dégageait en touche sur la sirène… Ou plutôt une petite seconde auparavant selon l'arbitre qui laissait la dernière action se dérouler. Après plusieurs temps de jeu et une faute au sol de Capdevielle, l'ouvreur dacquois bénéficiait d'une pénalité sur les 50 mètres. Mais le ballon passait à gauche des poteaux…Le score en restait là !

A la pause, une telle issue paraissait pourtant difficile à envisager. Durant la première mi-temps, les Brivistes, amorphes et maladroits, subissaient les assauts des joueurs locaux. Certes, Dax jouait avec le vent dans le dos mais le mistral landais n'expliquait pas tout. Bonne conquête, chandelles et ballons de récupération parfaitement exploités, les Landais s'appuyaient sur les fondamentaux pour déstabiliser leurs adversaires. Vignau-Tuquet, de son côté, profitait de chaque pénalité qui lui était offerte pour aggraver l'écart (2e, 9e, 21e, 31e) et porter le score à 12-0 au moment de regagner les vestiaires.

Les cinq minutes brivistes

Occasions d'essais gâchées et quatre drops ratés, les Dacquois avaient néanmoins laissé des points en route et allaient le payer au prix fort… Les Brivistes revenaient sur le terrain avec de meilleures intentions et avaient désormais le vent en poupe à tous les sens du terme. En cinq petites minutes, les Corréziens effaçaient leur retard et prenaient l'avantage au score. A la 44e, les avants visiteurs récupéraient le ballon dans leur camp et mettaient leurs arrières sur orbite. Estebanez perçait sur 30 mètres et, après un relais d'Orquera, Barry Davies aplatissait sous les poteaux dacquois (12-7). Quatre minutes plus tard, Vergallo subissait la pression de Claassen derrière sa mêlée et échappait la balle à quelques mètres de son en-but. Liam Davies en profitait pour inscrire le deuxième essai briviste (12-14).

La domination était corrézienne mais les Dacquois, pour qui le faux pas à domicile paraissait interdit, ne lâchaient rien. L'intensité était monté d'un cran dans un match qui se résumait alors à un duel de buteur. Une pénalité réussie (Vignau-Tuquet à la 52e et Orquera à la 57e) de chaque côté… Et c'est Brive qui sortait vainqueur (17-15) de cette rencontre malgré la dernière tentative de l'ouvreur landais qui ponctuait une fin de match aussi confuse qu'indécise. Un succès précieux pour des Corréziens qui s'emparent provisoirement de la 5e place du Top 14. Mais qui, surtout, se rapprochent un peu plus d'un ticket européen… Voire des quatre premières places du championnat. Par contre, avec ce septième revers de rang, les Dacquois n'avancent plus et stagnent dangereusement dans la zone de relégation.