Midi Olympique
 
Top 14

Brive a failli tout perdre

Brive a failli tout perdre

Par Rugbyrama
Dans cet article
Par Rugbyrama - Le 05/06/2009 à 14:45
Suite de notre bilan de la saison avec le CA Brive (6e). Mal partis mais ambitieux, les Corréziens sont revenus petit à petit pour titiller, un temps, le dernier carré. Ils ont ensuite arraché sur le fil leur ticket pour la H Cup grâce à... Northampton, vainqueur de Bourgoin en Challenge européen.
 

TOUR D'HORIZON

Brive l'ambitieuse a rempli son contrat. Accrocher l'Europe. Après cinq journées sans victoire mais aussi sans affolement, le temps que toutes les recrues donnent la pleine mesure de leur talent, le club corrézien a entamé sa marche en avant, ne concédant qu'une seule défaite entre mi-novembre et mi-mars. Une série basée sur une défense de fer et le jeu au pied de Goode qui a permis au CAB de rêver, un temps, de demi-finales, avant d'être "rappelé à l'ordre" par les cadors. La fin de saison aurait pu s'avérer des plus frustrantes si Bourgoin avait remporté le Challenge européen. Mais la sixième place offre bel et bien à Brive, les joutes de la H Cup l'an prochain. Après des années de galères et de lutte pour le maintien, Brive est redevenue une place forte du rugby hexagonal.

LE TOP: Andy Goode

Il a connu, à l'image du club, un début de saison difficile, essuyant même les sifflets d'Amédée-Domenech. Mais l'ouvreur anglais a ensuite rapidement prouvé sa valeur. Si Brive est européen, c'est en grande partie grâce à lui. Avant que Brock James ne se réveille, il a longtemps caracolé en tête du classement des meilleurs réalisateurs (finalement 2e avec 235 points) avec une belle régularité. Ses passes au pied ont amené bon nombre d'essais corréziens. Arrivé de Leicester pour "réveiller un géant endormi" comme il se plaisait à le dire, Goode a rempli sa mission, parvenant même à décrocher, au passage, de nouvelles sélections avec l'Angleterre.

LE FLOP: Le début de saison

Avec quatre déplacements en cinq rencontres, Brive savait que son calendrier ne s'annonçait pas de tout repos. Il ne l'a pas été et les Corréziens ont "aggravé" leur cas en cédant le nul à Castres (16-16), lors de leur premier match à Amédée-Domenech. Les Brivistes ne comptaient même que deux succès après dix journées, soit plus du tiers du championnat... D'autres équipes auraient vite sombré. Lanterne rouge au soir de la 5e journée du championnat, 10e début novembre, le CAB s'est finalement relevé, sans céder à la panique.

LE MEILLEUR JOUEUR: Antonie Claasen

Arrivé à Brive comme joker médical en octobre 2007, le troisième ligne sud-africain s'est rapidement imposé comme une pièce majeure (15 matchs). Cette saison, il a fait mieux que confirmer. Avec son compatriote et compère Gerard Vosloo, c'est un élément clé du dispositif de Laurent Seigne, l'un des joueurs les plus utilisés (19 fois titulaire, 1515 minutes). "Claasen est un grand joueur , explique l'ancien briviste Alain Penaud. Grâce à la confiance que lui a donné le staff cette saison, il a beaucoup progressé" . Car le bonhomme est aujourd'hui l'un des capitaines corréziens et ça veut tout dire. Comme la prolongation de son contrat.

LA REVELATION: Liam Davies

Si Jean-Baptiste Péjoine a été le demi de mêlée le plus utilisé au CAB (26 matchs mais 5 titularisations), le jeune Gallois s'est partagé le reste du temps avec Arnaud Pic. Débarqué de Llanelli en début de saison, Liam Davies a débuté dix rencontres cette saison (un essai). Avec Andy Goode à l'ouverture, le joueur de 22 ans a pu communiquer en anglais, favorisant l'entente. Malheureusement pour le club corrézien, il devrait retourner au pays de Galles alors que sa marge de progression était importante. Il y sera plus en vue pour intégrer, à terme, le XV du Poireau.

L'AVENIR

Brive a décidé de prendre l'option anglais renforcé la saison prochaine. Ricki Flutey (Wasps) et Jamie Noon (Newcastle) viennent en effet grossir le contingent britannique corrézien. Des valeurs sûres et de quoi poursuivre une certaine progression. Le club se donne les moyens de viser pour de bon, les demi-finales avec un recrutement intéressant et peu de départs importants. L'affirmera-t-il pour autant haut et fort? Les hommes de Laurent Seigne devront aussi s'éviter un destin castrais et lancer au mieux leur saison. L'objectif minimum sera d'accrocher une nouvelle fois la H Cup et de faire bonne figure dans celle-ci.

LES CHIFFRES CLES

Classement attaque: 7e (481 points)
Classement défense: 7e (481 points)
Classement domicile: 7e (45 points)
Classement extérieur: 6e (21 points)
Meilleur réalisateur: Andy Goode (235 points)
Meilleur buteur: Andy Goode (235 points)
Meilleur marqueur : Norman Ligairi (5 essais)

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×