Midi Olympique
 
Article
commentaires
Top 14

Bayonne en embuscade

Bayonne en embuscade

Par Rugbyrama
Dans cet article
Par Rugbyrama - Le 25/09/2008 à 09:41
Quatre victoires en cinq matchs. C'est ce qu'on appelle un début de saison sans accroc pour l'Aviron bayonnais même si tout n'est pas parfait sur le plan du jeu. Lentement mais sûrement, les Basques attendent leur heure.

Petit à petit, l'oiseau fait son nid. Et le nid bayonnais commence à se remplir d'une belle série de victoires. Depuis la large défaite face au Stade français le 29 mars (14-36), l'Aviron est invaincu dans sa forteresse de Jean-Dauger avec un bilan de six victoires et un match nul. Après cinq journées, le club basque figure sur le podium avec 16 points, à seulement une longueur de l'Usap -la seule équipe à l'avoir battu cette saison- et six des Parisiens qui caracolent en tête. Les dernières victimes bayonnaises s'appellent Castres (26-27), Montauban (22-20), Clermont (17-6) et Mont-de-Marsan (19-15). Un début de saison euphorique qui ressemble à celui de l'an passé, où Bayonne était leader après deux journées de championnat. La prudence est donc de mise car la chute avait été rude. L'Aviron, millésime 2008-2009, semble quand même plus apte à tenir sur la longueur.

Pourtant, lors du dernier match contre Mont-de-Marsan, tout n'a pas été parfait sur le plan du jeu, l'équipe allant même jusqu'à déjouer par moment. Les Bayonnais n'ont pas réussi à concrétiser toutes leurs actions, comme l'explique le talonneur, David Roumieu : "Nous devons progresser dans de nombreux secteurs. Lors du dernier match contre Mont-de-Marsan, nous nous sommes trop précipités. Nous n'arrivons pas dans les bons timings et nous pêchons encore dans la finition. Pour preuve, nous avons eu trois essais refusés ce week-end. Nous devons aussi faire attention aux étayages, à ne pas se mettre à la faute. Ce sont des petits détails qui peuvent faire basculer un match."

Un bon recrutement

Il est vrai que l'Aviron 2008-2009, c'est du costaud. La mêlée clermontoise s'en souvient encore. Pour le talonneur basque, le recrutement a été à la hauteur avec des doublures de qualité à chaque poste : "Les arrivées dans le pack de Rodney Blake, l'Australien, de Denis Avril qui sont des purs droitiers ou de Pierre-Philippe Lafond ont permis à notre pack de gagner en puissance. Des joueurs comme Cédric Garcia, le demi de mêlée ou Rémy Martin nous tirent vers le haut en se mettant au service du collectif."

Un collectif qui se met en place à chaque sortie avec notamment peu de joueurs à l'infirmerie. Pour ce match, les Bayonnais reconduiront le même groupe que contre Mont-de-Marsan, à l'exception de Pierre-Philippe Lafond qui sera au repos et remplacé par Julian Fiorini. Le staff bayonnais mise sur la continuité. Et pour l'instant la dynamique est plus que positive.