Top 14

Paris-Toulouse, les clasicos

Toulouse-Paris. Un match de stars, un match d'étincelles. Une finale de Coupe d'Europe, mais aussi de Top 14 et surtout quatre demi-finales d'anthologie par leur tension.

 
Les demies Toulouse-Paris - Rugby - Top 14Midi Olympique
 

1998 : Brive - Victoire de Paris, 39-3. La chute du champion

Le côté particulier des relations pariso-toulousaines tient en grande partie à ce match-là. Cette première demi-finale-là. Le champion de France en titre face aux promus en demi-finale. Beaucoup ont cru la messe dite à l'avance. Mais le grand Toulouse n'a rien pu faire face à l'envie plus que débordante de la bande des Parisiens qui portaient le nom de mercenaires. Avec quatre essais et 19 points de Don Diego Dominguez, les Marc Lièvremont, David Auradou et compagnie ont mis fin aux rêves d'un cinquième titre consécutif. Le choc de la capitale contre le Capitole venait de naître.

2000 : Béziers - Victoire de Paris, 30-13. Retournement incroyable

Il faisait cruellement beau ce 8 juillet 2000. Beau et chaud et les Toulousains qui avaient réussi à se qualifier pour les demies au bout du bout des prolongations ont été les premiers à baisser les armes face aux Parisiens. Menant pourtant 13-3 à la 57e minute de jeu, les Toulousains ont vu fondre sur eux des Parisiens beaucoup plus frais physiquement. Car à compter de l'heure de jeu, les Haut-Garonnais n'ont plus marqué un point au contraire des Parisiens qui en ont passé 30 ! Marconnet, Dominici et Comba sont tour à tour aller dans les 20 dernières minutes à dame pour un renversement inhabituel à ce stade de la compétition.

2005 : Bordeaux - Victoire de Paris, 23-18. La cuiller de Fillol

Deux semaines après la finale de Coupe d'Europe qui avait vu Toulouse s'imposer 18-12 face aux Parisiens, les deux Stades se retrouvaient en demi-finale à Bordeaux. Un match d'une férocité et d'un allant rugbystique rarement atteints. Pour preuve cette deuxième mi-temps lors de laquelle le bras de fer ne voulait pas donner le nom du vainqueur. A l'essai de De Villiers remarquablement servi par Sowerby (64e), les Toulousains répondaient par celui de Clerc, 23-18 à la 69e. Et quand Fritz, qui venait de revenir de dix minutes de suspension, était mis sur orbite par Heymans pour l'essai de la gagne, à la 76e, le rêve toulousain s'est brutalement effondré. Fillol, entré six minutes plus tôt, venait d'effectuer la plus belle cuiller de la décennie. Pour cette troisième confrontation au stade des demi-finales, Paris restait invaincu face aux Toulousains.

2006 : Lyon - Victoire de Toulouse : 12-9. La première pour Toulouse

Invaincus donc à ce niveau-là de la compétition devant les Toulousains, les Parisiens étaient en route pour la passe de quatre ce samedi soir du 4 juin. Après 80 minutes d'un intense combat, qui pour beaucoup, restera dans les annales même s'il n'y eu pas d'essai, les Toulousains ont arraché la victoire sur un drop de Jeff Dubois claqué à la 77e. Les Haut-Garonnais ne devaient pas résister à la pression biarrote huit jours plus tard, mais c'est bien eux qui ont gagné le combat psychologique à Gerland.

Dimanche à Bordeaux, Toulousains et Parisiens se retrouveront pour leur cinquième demi-finale et pour l'heure, Paris mène largement 3 victoires à une.

 - Rugbyrama
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |