Top 14

La 24e journée en questions

Paris en danger face à Castres, Toulouse en réaction à Brive après sa défaiteb en finale de la Coupe d'Europe... Et Dax qui y croit toujours. Voici, en cinq questions, les principaux enjeux de la 24e journée du Top 14, qui débutera vendredi soir.

 
La journée en questions - Rugby - Top 14DPPI
 

Auch peut-il faire chuter Perpignan ?

Du Gers, Perpignan n'a pas ramené de bons souvenirs. Lors du dernier passage des Auscitains dans l'élite, en 2004-2005, l'Usap avait perdu gros au Moulias. Une défaite qui lui avait certainement coûté la qualification pour les demi-finales. En 1999-2000 aussi, Perpignan était tombé dans le Gers, 26-21. Il faut remonter à l'année 1998-1999 pour trouver la trace d'une victoire catalane à Auch, 27-29. Bref, remontés par leur victoire 9-6 sur les champions de France du Stade français, les Auscitains ont bien l'intention de continuer à jouer les trouble-fête.

Paris brûle-t-il ?

Bien que troisième du Top 14, le Stade français est loin d'être serein. La manière et depuis les quinze derniers jours les résultats ne sont plus là. Sans Hernandez au sein de son effectif, Paris a enregistré deux défaites cuisantes à Brive et chez la lanterne rouge auscitaine. Partis en stage à Saint-Lary pour se ressourcer et se parler en se regardant dans les yeux, les Parisiens ont tenté d'éteindre l'incendie naissant. Samedi, ils accueillent Castres, toujours sans El Mago, dans une rencontre qui sent la poudre. A l'issue de cette rencontre, soit Paris s'embrase, soit Paris se réveille.

Sapiac peut-il perdre l'Europe ?

Assuré de rester 7e à l'issue de cette 24e journée du Top 14, Montauban ne peut pas perdre l'Europe même en cas de défaite face au leader clermontois (qui arrive néanmoins sans la plupart de ses cadres, laissés au repos) . Bourgoin, Montpellier et Bayonne sont à six points derrière. Mais si Montauban ne peut pas quitter ce doux fauteuil européen, la menace peut devenir accrue à deux journées de la fin.

Comment Toulouse va réagir ?

La vie a repris son cours à Toulouse. Défaits en finale de Coupe d'Europe samedi dernier par le Munster, les Toulousains doivent maintenant repartir pour un marathon de trois matchs en dix jours. La première étape se jouera ce vendredi à Brive. Pour ce voyage en Corrèze et en attendant celui en Catalogne de mardi prochain, les Haut-Garonnais vont faire tourner. L'occasion de réintégrer des absents de longue date comme Gaffie Du Toit et Valentin Courrent, forfait de dernière minute la semaine dernière à Cardiff. Mais le Stade toulousain a-t-il les ressources pour réagir ? Le staff sait habillement gérer ce genre de désillusion. Après la finale perdue face aux Wasps, la capacité de réaction des Rouge et Noir avait bluffé tout le monde, et surtout les Biarrots qui étaient tombés à Aguilera ! La réaction des Toulousains s'annonce similaire. Brive, pas complètement à l'abri d'un retour de Dax, est prévenu.

Dax peut-il poursuivre la résistance ?

En accueillant Montpellier samedi qui a des ambitions européennes, Dax abat une carte essentielle dans sa lutte pour le maintien. Selon l'évolution de la situation albigeoise (sur laquelle ils n'entendent pas compter), les Landais pointent à sept points de Brive, premier club non relégable, et huit d'Albi. La fin du Top 14 est palpitante, rien n'est scellé pour le maintien. La motivation des Dacquois n'en est que plus renforcée. Et ils ont prouvé qu'ils pouvaient répondre présents en battant Albi, Montauban et Biarritz lors de leurs trois derniers matchs à domicile.

 - Rugbyrama
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |