AFP
 
Top 14

Narbonne s'enlise

Narbonne s'enlise

Par AFP
Dans cet article
Par AFP - Le 05/05/2007 à 17:15
Nouvelle défaite pour la lanterne rouge. Le RCNM s'est incliné largement à Bourgoin (44-11) lors de la 24e journée.
 

Bourgoin a largement dominé, dans des conditions de jeu exécrables, la lanterne rouge en son antre de Pierre-Rajon où il est toujours invaincu en championnat. Les Berjalliens se montraient puissants d'entrée, le centre Yann David aplatissant dès la 3e minute un essai consécutif à une mêlée. Benjamin Boyet transformait sans problème (7-0). Narbonne réagissait immédiatement par son troisième ligne Lei Tomiki qui, sur une mêlée à l'extrême-gauche des poteaux isérois, prenait le petit côté pour marquer un essai (7e), que Christopher Ruiz ne parvenait pas à transformer.

Les conditions météorologiques rendant le ballon très glissant, les deux équipes concrétisaient au pied, par Boyet côté berjallien (12e), puis Ruiz, trois minutes après, pour les Audois. Le CSBJ continuait à camper dans la moitié de terrain narbonnaise et, sur une belle action collective, le capitaine Julien Bonnaire réussissait une passe millimétrée à son demi de mêlée Morgan Parra, qui s'envolait vers l'en-but adverse (20e). Boyet glissait sur son coup de pied mais réussissait la transformation (17-8), puis une pénalité juste avant la pause, atteinte sur le score de 20 à 8.

En deuxième mi-temps, les averses redoublaient, le froid s'accentuait et seul le jeu au pied était efficace: Boyet ajoutait une pénalité, à laquelle répondait Rosalen (23-11, 52e). C'est encore au pied, que le même Boyet, sur une passe du centre du terrain, envoyait le trois-quarts centre Glenn Davis vers l'en-but et passait la transformation, permettant au CSBJ de prendre définitivement le large (30-11, 56e). Le CSBJ attrapait même le point de bonus offensif grâce à un essai de pénalité, que transformait aisément Boyet (37-11, 73e), avant de porter l'estocade sur un exploit personnel de l'ailier Jean-François Coux (79e).

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×