Julien DUPUY - France - Nouvelle Zelande - Test Match - Icon Sport
 
Article
commentaires
Test Match

France A : Des surprises pour l'Uruguay

France A : Des surprises pour l'Uruguay

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 08/06/2010 à 09:28 -
Par Rugbyrama - Le 08/06/2010 à 09:28
Pour son entrée dans la Churchill Cup face à l'Uruguay ce mercredi, l'équipe de France A présentera un visage inattendu. Maxime Médard et Jean-Pierre Perez sont en effet ménagés dans l'optique du match face au Canada dimanche, tandis que le capitaine Yoann Maestri prendra place sur le banc.

La supervision du match de l'Uruguay, samedi dernier, a-t-elle pesé dans la balance ? Certainement un peu. Fabien Pelous, Olivier Magne et Philippe Agostini ont bien remarqué que la formation sud-américaine, largement défaite par le Canada (41-3), ne présentait pas tous les gages d'une formation de niveau international. "Il ne faut pas se voiler la face, pointait après-match l'entraîneur des avants Olivier Magne. L'Uruguay, c'est tout de même assez faible."

En vertu de quoi, les sélectionneurs ont sauté sur l'occasion pour ménager certains éléments en vue de la présumée "finale" de la poule face au Canada, comme l'arrière Maxime Médard, le centre Romain Cabannes, le troisième ligne Jean-Pierre Perez et le pilier Yannick Forestier.

Benjamin Thiéry se trouve ainsi titularisé à l'arrière, Yoan Audrin et Adrien Planté occupant les ailes. Un trio qui aura pour mission de remonter les ballons que ne devrait pas manquer de leur rendre au pied le demi d'ouverture uruguayen, manifestement peu porté sur le jeu d'attaque. Au centre, Henry Chavancy sera associé à Lionel Mazars, qui disputera son unique match de la compétition. Le Bayonnais rejoindra en effet dimanche le XV de France en Argentine et cédera ainsi sa place à Thibaut Lacroix, arrivé hier en début de soirée. La place de trois-quarts remplaçant revient ainsi à Julien Arias, qui couvrira à la fois l'aile et l'arrière, Yoan Audrin pouvant être décalé au centre à tout moment.

Beauxis remplaçant

A la charnière, c'est Jonathan Wisniewski qui débutera à l'ouverture au détriment de Lionel Beauxis. L'occasion pour le Francilien, appelé suite au forfait de Benjamin Boyet, de démontrer l'étendue de sa panoplie offensive dans un match où les Bleus devraient disposer d'intéressantes munitions en attaque. Il sera associé à Julien Dupuy, qui fêtera donc son grand retour à la compétition suite à sa suspension débutée le 12 décembre dernier... Le jeune Florian Cazenave, placé sur le banc, devrait logiquement faire son entrée assez tôt dans la partie.

En troisième ligne, l'aérien Antoine Battut et le plaqueur-gratteur Sylvain Nicolas encadreront le puissant Florian Faure. Une troisième ligne dont le rôle sera essentiel, puisqu'il s'agira pour elle de permettre aux Bleus de jouer en avançant, et surtout de ne pas permettre aux Sud-Américains de faire jouer leur vice dans la bataille des rucks. Sur le banc, le polyvalent Damien Chouly attendra patiemment son heure en compagnie du capitaine Yoann Maestri, qui assistera depuis les tribunes au début de partie. Jocelino Suta et Guillaume Vilaceca se trouvent en effet titularisés en deuxième ligne.

Enfin, en tête de mêlée, Clément Baïocco va enfin démarrer un match en bleu aux côtés de Benjamin Kayser, qui aura en outre la charge du capitanat en attendant l'entrée de Maestri, et Jérôme Schuster, qui aura fort à faire face au vétéran Pablo Lemoine. L'ex-Parisien et Montalbanais n'a en effet visiblement rien perdu de sa puissance en mêlée fermée... Jean-Philippe Genevois et le jeune Rabah Slimani prendront quant à eux place sur le banc.

L'équipe : Thiéry ; Audrin, Mazars, Chavancy, Planté ; (o) Wisniewski, (m) Dupuy ; Battut, Faure, Nicolas ; Vilaceca, Suta ; Baïocco, Kayser (cap.), Schuster.

Remplaçants : Slimani, Genevois, Maestri, Chouly, Cazenave, Beauxis, Arias.