Reuters
 
Article
commentaires
Test-matchs

Paterson confirmé

Paterson confirmé

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 21/08/2007 à 12:00 -
Par Rugbyrama - Le 21/08/2007 à 12:00
Le sélectionneur écossais Frank Hadden a procédé mardi à quatre changements dans son XV de départ pour affronter l'Afrique du Sud, samedi, à Murrayfield. Mais il a choisi de confirmer Chris Paterson au poste de demi d'ouverture, comme face à l'Irlande.

L'Ecosse a retrouvé des couleurs voilà dix jours face à l'Irlande, même si le XV du Trèfle était privé de plusieurs atouts majeurs. Mais c'est un tout autre challenge qui attend les Ecossais samedi contre l'Afrique du Sud. "C'est une énorme défi" , admet Frank Hadden. Le patron du XV du Chardon a opéré quatre changements dans son équipe de départ par rapport aux vainqueurs de l'Irlande. Le pilier Gavin Kerr, les deuxième ligne Kelly Brown et Dave Callam ainsi que l'ailier Nikki Walker font leur entrée, au détriment de Allan Jacobsen, Allister Hogg, Simon Taylor et Sean Lamont.

Deux joueurs, le talonneur Scott Lawson et le demi de mêlée Chris Cusiter, blessés, n'étaient pas disponibles. " Comme toujours, explique Hadden, le but est de trouver la meilleure équipe possible pour gagner le match. Mais à 19 jours du Mondial, il s'agit aussi de parvenir à un équilibre entre la continuité après la victoire contre l'Irlande et la nécessité de donner du temps de jeu à un maximum de joueurs."

Parks ronge son frein

Il a maintenu sa confiance à Chris Paterson dans son rôle d'ouvreur, comme ce fut le cas contre l'Irlande. Hadden s'est dit " impatient" de voir la nouvelle star de Gloucester à l'oeuvre à ce poste stratégique face à un des grands favoris pour le titre mondial. Pendant ce temps, Dan Parks ronge son frein. Repoussé sur le banc par Paterson, il craint de devenir le grand oublié de l'affaire alors que le poste de demi d'ouverture lui semblait promis.

Mais Parks est prêt à se battre. Lors de sa rentrée, face à l'Irlande, il a livré 20 très bonnes minutes, offrant notamment le dernier essai à Andy Henderson. "Quand vous êtes remplaçant, il est indispensable d'avoir un impact quand vous entrez sur le terrain. Je crois que c'est ce que j'ai réussi à faire contre les Irlandais", souligne Parks. Reste que cela n'a pas suffi à convaincre son sélectionneur de le repositionner comme titulaire pour le choc face aux Boks.

LE XV DE DEPART

R.Lamont - Walker, Dewey, Henderson, Webster - Paterson, Blair - Kerr, Ford, Murray - Hines, Hamilton - White, Callam, Brown