Getty Images

Christian Califano, Jean-Baptiste Lafond, Thomas Lombard... Le XV des consultants

Califano, Lafond, Lombard, Yachvili... Le XV des consultants
Par Rugbyrama

Le 17/11/2017 à 14:39Mis à jour Le 17/11/2017 à 18:58

TEST-MATCH - De Philippe Saint-André à Raphaël Ibanez en passant par Christophe Dominici ou encore Imanol Harinordoquy, tous possèdent un point commun en plus d'avoir défendu les couleurs du XV de France : ils officient désormais en qualité de "consultant rugby", une reconversion dans l'air du temps. Pour établir le "XV des consultants" nous avons besoin de vous, sur quelques postes. A vos votes !

15 – Jean-Baptiste Lafond (36 sélections)

OU

15 – Clément Poitrenaud (47 sélections)

Présent souvent à l'arrière, parfois à l'aile, Clément Poitrenaud a fait les beaux jours du Stade toulousain de 2001 à 2016 avant de finir sa carrière en Super Rugby : titularisé en finale contre Clermont lors de la finale 2001, il fait partie de la génération montante des Toulousains au même titre que Michalak ou Jeanjean, et soulève alors son premier bouclier de Brennus (victoire 34 – 22). Non content d'en remporter trois autres (2008, 2011, 2012), il deviendra champion d'Europe avec "le Stade" en 2003 puis récidivera en 2005 et 2010, pour le dernier titre européen, en date, des Rouge et Noir (21-19). En sélection il dispute 47 matches pour sept essais inscrits dont deux en Coupe du Monde. Il officie actuellement dans l'émission Late Rugby Club, sur Canal+, en qualité de consultant.

Pour le poste d'arrière :

Sondage
2603 vote(s)
Jean-Baptiste Lafond
Clément Poitrenaud

14 – Christophe Dominici (67 sélections)

Christophe Dominici a laissé une trace indélébile au Stade français en particulier, et dans le rugby français en général. L'ailier a notamment fait les belles heures de l'équipe de France, avec 67 capes à son compteur pour 25 essais marqués. Son principal fait d'arme avec les Bleus restera cet essai inscrit lors d'un match de légende (demi-finale de Coupe du monde) pour une victoire 43-31 face aux All Blacks d'un certain Jonah Lomu. Il est consultant RTL pour le rugby depuis 2011 et a notamment suivi le parcours du XV de France tout au long de la Coupe du Monde en Nouvelle-Zélande. Il commente actuellement des matches de Fédérale 1, Poule Élite, sur l'équipe 21 en compagnie de Benoît Cosset.

Christophe Dominici, lors de France - Galles (Six Nations 2007)

Christophe Dominici, lors de France - Galles (Six Nations 2007)AFP

13 – Eric Bonneval (18 sélections)

Erik Bonneval a connu ses plus belles heures au Stade toulousain : il remporte notamment son premier bouclier de Brennus en 1982 avec les Rouge et Noir, inscrivant au passage un doublé face à Toulon. Il sera de nouveau sacré champion de France avec "le Stade" en 1989. Au centre de l'attaque en club, c'est à l'aile qu'il fait étalage de ses talents en équipe de France, comptabilisant 18 sélections entre 1984 et 1988, pour huit essais inscrits. Après avoir été consultant pour Sport +, Canal + et Rugby +, il est actuellement consultant rugby pour la chaîne beIN Sports.

OU

13 – Thomas Lombard (12 sélections)

Ailier ou centre, Thomas Lombard a commencé sa carrière sous les couleurs du Racing club de France (1994) avant de prendre la direction du Stade français : il y fera la majorité de sa carrière en club (1997/2004) remportant les quatre finales de championnat disputées, dont la dernière particulièrement débridée face à l'USAP (2004, victoire 38-20 face à Perpignan). A contrario, il perdra la seule finale de Coupe d'Europe qu'il disputera : une défaite face à Leicester 30-34, en 2001...au Parc des Princes. La même année, il dispute son dernier test match contre l'équipe du Pays de Galles, avec douze capes au compteur. Il est actuellement consultant pour Canal+ mais également pour RMC.

Pour le poste de n°13 :

Sondage
2494 vote(s)
Eric Bonneval
Thomas Lombard

12 – Denis Charvet (23 sélections)

Joueur du Stade toulousain de 1982 à 1990, il remportera trois championnats de France, réalisant l'exploit de réussir un triplé lors de la finale 1985 contre Toulon. Il fera de bonnes saisons au Racing mais ne remportera pas le moindre titre avec les Ciel et Blanc, avant de finir sa carrière au Stade français. Sur le plan international, il connaît sa première sélection avec le XV de France en 1986 et sera notamment le seul joueur français à disputer tous les matches de la première Coupe du monde de rugby. Il comptabilisera finalement 23 matches pour six essais. Il est actuellement membre de la "dream team rugby" BFM Sport.

Denis Charvet (XV de France) - 1987

Denis Charvet (XV de France) - 1987Icon Sport

11 – Philippe Saint André (69 sélections)

Philippe Saint-André a fait les belles heures de Clermont ( de 1988-1996) avant de s'exporter de l'autre côté de la Manche pour évoluer sous les couleurs de Gloucester jusqu'en 2000. Virevoltant sur son aile, celui qui était surnommé "PSA" comptabilise 69 sélections en équipe de France pour la bagatelle de 32 essais inscrits. Capitaine des Bleus de 1990 à 1997, le point culminant de sa carrière reste cette troisième place obtenue avec l'équipe de France lors de la Coupe du monde 1995 qui se déroulait en Afrique du Sud. Déjà consultant sur SFR Sport (groupe RMC), il intervient également tous les lundis soir dans Direct Rugby, sur RMC, aux côtés de Thomas Lombard, notamment.

OU

11 – Cédric Heymans (59 sélections)

Après avoir remporté la H Cup avec Brive (1997) puis joué sous les couleurs d'Agen, Cédric Heymans a occupé l'aile gauche du Stade toulousain durant une décennie : entre 2001 et 2011, il dispute pas moins de 446 matches et remporte cinq trophées majeurs. Deux fois champion de France (2008 et 2011), il remporte également trois titres européens (2003, 2005 et 2010). En mai 2008, Heymans est ainsi le premier joueur à disputer cinq finales de H Cup. Sur le plan international, il compte 59 capes : son principal fait d'arme sera d'avoir été finaliste de la Coupe du Monde 2011. Il officie désormais en tant que consultant pour Canal + et participe régulièrement au Late Rugby Club ainsi qu'au Canal Rugby Club.

Pour le poste de n°11 :

Sondage
2573 vote(s)
Philippe Saint André
Cédric Heymans

10 – Yann Delaigue (20 sélections)

C'est sous les couleurs du Stade toulousain que Yann Delaigue aura marqué les esprits : l'ouvreur de métier y évolue de 1997 à 2004. Il est notamment titulaire en finale de la Coupe d'Europe 2003 face à l'USAP, et inscrit 17 points pour offrir la victoire et le titre de champions d'Europe aux siens (22-17). Surnommé "le petit Mozart" pour son élégance au-dessus de la moyenne, il participe en 2005 à l'ensemble des matches du tournoi des VI nations. Il dispute ses trois derniers matches avec les Bleus lors de la tournée d'automne de la même année, s’arrêtant à vingt sélections pour deux essais marqués et 37 points inscrits.

9- Dimitri Yachvili (61 sélections)

Fils d'un international français (Michel Yachvili), il aura marqué l'histoire de Biarritz club dans lequel il évolue de 2002 à 2014. "Le Yach" franchit la barre des 3000 points inscrits (3053 pour être précis), soulevant le bouclier de Brennus par deux fois avec les Biarrots (2005 puis en 2006). Il fait ses débuts sous le maillot des Bleus en 2002 contre le Canada et totalisera 61 capes. Son principal fait d'arme se déroule en 2004 lors d'un Crunch de légende au Stade de France : il inscrit 19 points et permet aux Bleus de réaliser le Grand Chelem. Il est aujourd'hui consultant rugby sur beIN Sports et a commenté France - Nouvelle Zélande (mardi 14 novembre) en compagnie de Laurent Bidot.

Dimitri Yachvili lors de l'émission Les Tontons Flankers, le 27 octobre 2017

Dimitri Yachvili lors de l'émission Les Tontons Flankers, le 27 octobre 2017Eurosport

8- Imanol Harinordoquy (82 sélections)

Le natif de Bayonne a évolué durant dix saisons sous les couleurs du Biarritz olympique, remportant au passage deux titres de champion de France avec le BO (2005, 2006). Il inscrit même un essai lors de la victoire face à Toulouse (finale 2006, 40-13). En Bleus il connaîtra 82 sélections : il débute en 2002 sous le maillot floqué du coq, à Cardiff, puis marque dès son deuxième match pour une victoire 20-15 des Français. Il officie désormais pour Canal + dans l'équipe du Canal Rugby Club, qu'il a rejoint au cours de l'été 2016.

7 – Marc Lièvremont (25 sélections)

Le troisième ligne a successivement porté les couleurs de Perpignan, du Stade français et de Biarritz. En 2000, il rejoint Biarritz et remportera deux années plus tard le bouclier de Brennus face à Agen, avant de se retirer quelques mois plus tard. Son histoire avec les Bleus débouchera sur 25 capes. Il fait notamment partie du XV de France qui réalise le Grand Chelem en 1998 ( le sixième) : durant cette même année, il fait figure de cadre de l'équipe et prend part à tous les matches de l'équipe de France. Désormais consultant pour Canal+, il accompagne Sébastien Chabal et Isabelle Ithurburu lors du Canal Rugby Club.

OU

7 - Olivier Magne (89 sélections)

Olivier Magne dit «Charly» a connu successivement trois clubs français, Dax, Brive puis Montferrand. Sous le maillot des Auvergnats, il perdra notamment deux finales de championnat de France (1999 et 2001) mais remportera une finale du Challenge européen (2004). Il finira sa carrière sous le maillot des London Irish, vaincu en finale de Challenge (2006). Avec les Bleus, le flanker débute à 23 ans et connaîtra 89 capes : il participera à deux reprises à la Coupe du Monde (1999, 2003) et sera notamment titulaire lors de la demi-finale de légende contre les All Blacks (victoire 43-31, 1999). Il remportera également quatre tournois dont le Grand Chelem de 1997. Il est aujourd'hui consultant pour la chaîne Eurosport et participe régulièrement à l'émission les Tontons Flankers en qualité de consultant.

Pour le poste de n°7 :

Sondage
2452 vote(s)
Marc Lièvremont
Olivier Magne
Marc Lièvremont Jo Maso Olivier Magne France

Marc Lièvremont Jo Maso Olivier Magne FranceIcon Sport

6 – Sébastien Chabal (62 sélections)

Un look atypique, des tampons mémorables..Sébastien Chabal aura incontestablement marqué toute une époque, allant bien au delà de l'aspect sportif. Sur le pré, il restera comme ayant disputé une finale européenne avec Bourgoin-Jallieu, son club formateur (1999 contre Clermont). Surnommé "cartouche", c'est lors de son passage à Sale qu'il change de dimension (2004 à 2009) avant de revenir en France, d'abord sous les couleurs du Racing 92 puis au LOU, club au sein duquel il mettra fin à sa carrière, en 2014. Souvent considéré comme un impact player en sélection, il totalise 62 capes dont 33 titularisations pour six essais inscrits. "Caveman" est notamment l'auteur d'un spectaculaire essai face à la Namibie (Coupe du monde en France). Il officie désormais en tant que consultant rugby pour le Canal Rugby Club.

OU

6 – Serge Betsen (63 sélections)

Surnommé parfois "la faucheuse", parfois "le sécateur", Serge Betsen a longtemps était considéré par ses pairs comme le meilleur plaqueur du monde. Une réputation qu'il s'est notamment faite sous le maillot du Biarritz olympique, club avec lequel il a remporté son premier bouclier de Brennus en 2002 : cette même année il est élu meilleur joueur français du championnat. Il remportera à deux reprises supplémentaires le Bouclier, en 2005 et 2006, titulaire à chaque fois. Toujours en 2006, il dispute une finale de Coupe d'Europe, défait face aux Irlandais du Munster (19-23). Sous le maillot des Bleus, il disputera 63 matches : il réussit à faire déjouer Jonny Wilkinson en 2002, permettant à la France de remporter le Grand Chelem, pour ce qui sera son principal fait d'arme. Il est actuellement consultant sur Eurosport.

Pour le poste de n°6 :

Sondage
2579 vote(s)
Sébastien Chabal
Serge Betsen
Sébastien Chabal et Serge Betsen, lors de la demi-finale de la Coupe du monde 2007, face à l'Angleterre, au Stade de France

Sébastien Chabal et Serge Betsen, lors de la demi-finale de la Coupe du monde 2007, face à l'Angleterre, au Stade de FranceGetty Images

5 – Jérôme Thion (54 sélections)

"Machine", "Hercule"...appelez-le comme vous voulez mais le deuxième ligne aura marqué son temps et pas uniquement grâce à ses gros bras. Il a mit fin à sa carrière à l'âge de 35 ans après avoir fait une bonne partie de sa carrière au BO (de 2003 à 2013) : il est notamment présent lors des deux titres successifs de Biarritz en 2005 et 2006 mais également lors du sacre en Challenge Européen, en 2012, titulaire les trois fois. Son histoire avec l'équipe de France aura été riche de 54 sélections : en 2003 il est sélectionné pour la tournée d'été en Argentine avant de participer au Mondial australien. Il fait notamment partie de l'équipe victorieuse des All Blacks à Cardiff (20-18), lors du quart de finale de la Coupe du monde 2007. Il est aujourd'hui consultant pour Eurosport dans l'émission Les Tontons Flankers.

4- Olivier Roumat (61 sélections)

Surnommé "la Roume", il rejoint l'Afrique du Sud après la Coupe du monde 1995 ou les Bleus finissent troisièmes : il évoluera notamment sous les couleurs de la Western Province avec laquelle il remporte la Currie Cup. En 1996, il revient en France..Dax puis le Stade français avec lequel il remporte le bouclier de Brennus (1998). Il récidive avec Biarritz en 2002. Sur le plan international, il comptabilisera 61 sélections pour 58 titularisations. Il sera huit fois capitaine en Bleus, témoignant de son importance, et remportera le V nations en 1993. L'ancien 2e ligne ou 3e ligne international est aujourd’hui consultant pour Canal+.

Sylvain Marconnet sur TF1 - 18 octobre 2015

Sylvain Marconnet sur TF1 - 18 octobre 2015Other Agency

3- Sylvain Marconnet (85 sélections)

Quintuple champion de France entre 1998 et 2007, le pilier aura successivement fait le bonheur du Stade français et du Biarritz olympique. Pour son dernier match, il finit sur une victoire en Amlin Challenge avec le BO face à Toulon, en 2012. En sélection, il fut longtemps le pilier le plus capé de l'histoire du XV de France avec 84 sélections. Il aura joué son dernier match international le 13 août 2011 à Bordeaux contre l'Irlande (victoire 19-12). Forfait en 2007, il a été recalé au dernier moment en 2011 et n'aura disputé qu'une seule édition de Coupe du monde. Consultant pour TF1 lors de la Coupe du monde 2011, il officie désormais pour France Télévisions.

2- Raphaël Ibanez (98 sélections)

Né à Dax, le talonneur a effectué seize ans au plus haut niveau et connu cinq clubs : il évolue successivement à Dax, Perpignan et Castres avant de traverser la manche pour faire étalage de son talent chez les Saracens puis avec les Wasps. À son palmarès, figurent notamment un bouclier européen en 2002-2003 avec Castres mais également une Heineken Cup en 2007 ainsi qu' un titre de champion d'Angleterre en 2008, tout deux obtenus avec les Wasps. Sur le plan international il a fait ses débuts avec la France en 1996. Fort notamment de neuf VI Nations et de trois Coupe du monde, il totalisera 98 sélections pour 14 capitanats, et sera pendant longtemps le talonneur le plus capé au monde. Il est actuellement consultant pour France télévisions.

1- Christian Califano (72 sélections)

Débarqué à l'âge de 19 ans au Stade toulousain, il y évoluera de 1991 à 2001, vainqueur de la première finale de l'histoire de la Coupe d'Europe (victoire 21-18 contre Cardiff, en 1996). Dans la lignée de ce titre, il remportera pas moins de six championnats de France avec les Rouge et Noir (1994, 1995, 1996, 1997, 1999, 2001). Après une pige chez les Auckland Blues, il jouera sous les couleurs des Saracens, d'Agen et de Gloucester. Une carrière également riche sur le plan international : fort de 72 capes, il est notamment le premier pilier à inscrire un triplé dans un test-match (Roumanie, 1996). Il est finaliste lors de la Coupe du monde 1999 (défaite 12-35 face à l'Australie). Depuis 2016, il anime l'émission Les Tontons Flankers sur Eurosport 2, et possède également sa propre émission sur la page Facebook de la chaîne #TontonCali.

Christian Califano, ancien pilier international aujourd'hui consultant pour Eurosport

Christian Califano, ancien pilier international aujourd'hui consultant pour EurosportIcon Sport

Mais aussi (liste non exhaustive) : Vincent Moscato (RMC), Marie Sempéré (Eurosport), Jerôme Cazalbou (France Télévisions), Julien Candelon (beIN Sports), Raphaël Poulain (Eurosport), Eric Blanc (Équipe 21), Pierre Rabadan (Canal+), Nicolas Jeanjean (beIN Sports), Benjamin Boyet (beIN Sports), Arnaud Costes (Canal +), Mathieu Blin (Canal +), Sandrine Agricole (France Télévisions), Thomas Lièvremont (Eurosport), Aubin Hueber (Canal +), Guy Accoceberry (France Bleu), Marie-Alice Yahé (Canal +)...

0
0