AFP

Les tournées de juin décalées en juillet dès 2020 par World Rugby

Les tournées de juin décalées en juillet dès 2020
Par AFP

Le 16/03/2017 à 16:29

TEST-MATCH - A partir de 2020, les tournées de juin se dérouleront en juillet, comme l'a annoncé World Rugby ce jeudi. Cela sera actif jusqu'en 2032.

La fenêtre internationale du mois de juin sera décalée en juillet à partir de 2020, a annoncé jeudi World Rugby. "L'optimisation du calendrier retient le principe de trois fenêtres internationales annuelles déjà existantes (hémisphère nord, hémisphère sud et novembre), mais la fenêtre du mois de juin sera remplacée par une nouvelle en juillet", annonce le gérant du rugby mondial dans un communiqué.

Les tests de novembre avancés d'une semaine

"La fenêtre de juillet s'étendra sur les trois premières semaines du mois et comprendra trois tests", a précisé World Rugby. Sauf les années post-Coupe du monde, où les tournées dans les pays du sud seront réduites à deux matches pour aider les joueurs à récupérer "l'année suivant le plus grand événement de rugby au monde".

Cet aménagement permettra au Super Rugby, le championnat des provinces de l'hémisphère sud, de se tenir d'un seul bloc, pour terminer en juin (au lieu de juillet) sans interruption au profit des rencontres internationales. La fenêtre internationale de l'automne, où les équipes du sud se rendent dans l'hémisphère nord, sera avancée d'une semaine : elle aura lieu les trois premières de novembre. Ce calendrier qui court jusqu'en 2032, a été adopté à l'issue de négociations menées depuis près de deux ans entre les parties prenantes.

Ce nouveau calendrier mondial pourrait décaler la reprise du Top 14 chaque saison, les internationaux français membres de la Liste Elite bénéficiant obligatoirement de huit semaines consécutives sans le moindre match à chaque intersaison. Ils ne pourraient donc fouler les terrains avant fin septembre. Si le début de saison était repoussé, la phase finale du championnat entrerait en conséquence systématiquement en concurrence les années paires avec la Coupe du monde ou l'Euro de football, comme en 2016, année post-Coupe du monde de rugby.

Longues négociations

Une perspective à laquelle s'était déclaré opposé Paul Goze, le président de la Ligue nationale de rugby (LNR) engagé dans un bras de fer avec la Fédération française de rugby (FFR) au sujet des contrats fédéraux. Troisième changement majeur, les pays du "Tier 2" (deuxième niveau) seront officiellement intégrés aux tournées de juillet. La France et l'Angleterre se rendront par exemple en tournée dans les îles du Pacifique, explique World Rugby.

La Géorgie et la Roumanie, parmi ces nations du Tier 2, accueilleront également des équipes du Tournoi des six nations en juillet. Au total, 39% de rencontres supplémentaires opposeront les nations du Tier 1 à celles du Tier 2, se félicite l'institution, afin "d'accroître la compétitivité dans le rugby mondial". Ce calendrier, qui court jusqu'en 2032, a été adopté à l'issue de négociations menées depuis près de deux ans entre les parties prenantes. Ce qui explique pourquoi World Rugby se félicite d'un "accord historique sur l'harmonisation du calendrier international".

Ses principes avaient été adoptés en janvier lors d'une réunion à San Francisco, où était présent Paul Goze. Des "évolutions" ont été apportées depuis par un groupe de travail auquel a participé Serge Simon, le vice-président de la FFR. Aucun accord n'a pour l'instant été trouvé pour l'éventuelle réduction de sept à six semaines de la durée du Tournoi des six nations. "Les discussions vont se poursuivre" à ce sujet, indique World Rugby.

0
0