AP

Hartley, Launchbury, Gray, Brown… les grands oubliés de la liste des Lions britanniques et irlandais

Hartley, Launchbury, Gray, Heaslip, Brown… les grands oubliés de la liste des Lions

Le 19/04/2017 à 17:10

Warren Gatland, le sélectionneur des Lions britanniques et irlandais, a dévoilé ce mercredi les noms des 41 joueurs qu'il emmènera en Nouvelle-Zélande cet été. Quelques absences notables sont à souligner, comme celle du capitaine anglais Dylan Hartley.

Angleterre : Hartley, Launchbury, Ford et Borwn resteront au pays

Warren Gatland a tranché. Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il a tranché comme il faut côté anglais. Puisque devant, ce sont deux des figures de proues du squad dernièrement vainqueur des 6 Nations, qui vont rester au pays. En effet, le sélectionneur des Lions a décidé de se passer des services du talonneur et capitaine du XV de la Rose, Dylan Hartley (31 ans, 84 sélections).

De même, c'est l'un des meilleurs joueurs du dernier Tournoi des 6 Nations, en la personne du deuxième ligne Joe Launchbury (26 ans, 42 sélections), qui ratera la tournée. Victime de la très forte concurrence au poste d'arrière (Hogg, Halfpenny), Mike Brown (31 ans, 60 sélections) n'est lui non plus pas retenu. Une situation identique pour George Ford (24 ans, 35 sélections), moins performant ces derniers mois. Sexton, Biggar voire Farrell occuperont l'ouverture.

Joe Launchbury (Angleterre) - novembre 2016

Joe Launchbury (Angleterre) - novembre 2016Icon Sport

Pays de Galles : Comme prévu, personne n'a été oublié

Habituellement sélectionneur du pays de Galles, Warren Gatland a du coup endossé ce même rôle auprès des Lions avec un certain passif. Et si beaucoup d'observateurs annonçaient une équipe à dominante galloise, Gatland a tout de même décidé de faire confiance aux joueurs d'Eddie Jones. En effet, l'Angleterre sera en toute logique le plus gros contingent avec 16 joueurs retenus.

Mais les Dragons Rouges ne seront pas en reste puisque 12 d'entre eux ont été appelés et aucune absence majeure n'est à déplorer. Surtout, Sam Warburton sera à nouveau capitaine des Lions. Peut-être que Gatland misera aussi sur le sentiment de revanche qui va animer les Gallois, dont la dernière tournée en Nouvelle-Zélande s'était soldée par 3 défaites. Un échec à vite effacer.

Sam Warburton

Sam WarburtonAFP

Irlande : Heaslip et Zebo restent à quai

Dans cette liste, seules deux absences de marque sont réellement à noter du côté irlandais. Le troisième ligne Jamie Heaslip (33 ans, 92 sélections) n'a pas été retenu par Warren Gatland. Un coup d'arrêt pour le joueur du Leinster et troisième ligne emblématique du XV du Trèfle qui avait pris part aux deux dernières tournées (2009 et 2013) des Lions. Simon Zebo (27 ans, 33 sélections) ne partira pas lui non plus en Nouvelle-Zélande cet été. Il paye la forte concurrence à son poste avec les Gallois North et Williams, les Anglais Watson, Nowell et Daly ainsi que l'Écossais Seymour, qui ont eu les faveurs du sélectionneur.

Jamie Heaslip (Irlande)

Jamie Heaslip (Irlande)Icon Sport

Écosse : Pas de tournée pour Russell et les frères Gray

Si les meilleurs réalisateurs anglais et irlandais du dernier Tournoi (Farrell et Halfpenny) ont été appelés, ce n'est pas le même sort qui a été réservé à Finn Russell (24 ans, 27 sélections). Face à ses concurrents au même poste que sont Sexton (Irlande) ou Biggar (Pays de Galles), l'Écossais ne partait pas favori. Mais ses prestations avec le XV du Chardon l'hiver dernier auraient pu lui offrir une sélection. Nous l'avions choisi comme ouvreur dans notre équipe type du Tournoi.

Finn Russell lors de France - Écosse, février 2017

Finn Russell lors de France - Écosse, février 2017Rugbyrama

Greig Laidlaw (31 ans, 58 sélections), le futur demi de mêlée clermontois, ne fait pas non plus partie de la sélection. Ce n'est pas une surprise car le joueur de 31 ans ne s'est toujours pas remis d'une blessure à la cheville, contractée en février dernier face au XV de France. Enfin, les frères Richie (27 ans, 63 sélections) et Jonny Gray (23 ans, 31 sélections) ont également été écartés. En cause, une forte concurrence au poste de deuxième ligne, le sélectionneur néo-zélandais préférant en toute logique Itoje (Angleterre), Kruis (Angleterre) et Jones (pays de Galles) mais de façon peut-être plus surprenante Henderson (Irlande) ou Lawes (Angleterre).

Les 41 joueurs convoqués avec les Lions

Arrières : Leigh Halfpenny (pays de Galles), Stuart Hogg (Écosse).

Ailiers : Elliot Daly (Angleterre), George North (pays de Galles), Jack Nowell (Angleterre), Tommy Seymour (Écosse), Anthony Watson (Angleterre), Liam Williams (pays de Galles).

Centres : Jonathan Davies (pays de Galles), Owen Farrell (Angleterre), Robbie Henshaw (Irlande), Jonathan Joseph (Angleterre), Jared Payne (Irlande), Ben Te'o (Angleterre).

Ouvreurs : Dan Biggar (pays de Galles), Jonathan Sexton (Irlande).

Demis de mêlée : Conor Murray (Irlande), Rhys Webb (pays de Galles), Ben Youngs (Angleterre).

Troisième ligne : Sam Warbuton (pays de Galles, capitaine), Toby Faletau (pays de Galles), Ross Moriarty (pays de Galles), Sean O'Brien (Irlande), Peter O'Mahony (Irlande), CJ Stander (Irlande), Justin Tipuric (pays de Galles), Billy Vunipola (Angleterre).

Deuxième ligne : Ian Henderson (Irlande), Maro Itoje (Angleterre), Alun Wyn Jones (pays de Galles), George Kruis (Angleterre), Courtney Lawes (Angleterre).

Talonneurs : Rory Best (Irlande), Jamie George (Angleterre), Ken Owens (pays de Galles).

Piliers : Dan Cole (Angleterre), Tadhg Furlong (Irlande), Joe Marler (Angleterre), Jack McGrath (Irlande), Kyle Sinckler (Angleterre), Mako Vunipola (Angleterre).

Avec Maxime BROSSARD.

0
0