Icon Sport

Test-Match - Olivier Magne : "Les joueurs français ? Ils sont les victimes de nos dirigeants"

Magne : "Les joueurs français ? Ils sont les victimes de nos dirigeants"

Le 20/06/2017 à 14:56

TEST-MATCH - L'ancien troisième ligne international, Olivier Magne (90 sélections), a tiré la sonnette d'alarme après la nouvelle défaite du XV de France en Afrique du Sud. Pour lui, le mal est profond. Il pointe du doigt la formation, la mentalité et l'immobilisme des dirigeants. Explosif.

Votre journal 100% numérique

Abonnez-vous dès 7.90€/mois

Exclusivité Eurosport Player : Suivez 100% du championnat !

Voir sur Eurosport
" J'ai été très surpris par le déchet technique des joueurs et surtout leur faible compréhension du jeu"

En premier lieu, la formation. "Un petit Français et un petit Néo-Zélandais, à sept ans, n'ont pas plus de qualités ou de défauts l'un que l'autre. Et pourtant, à dix-neuf ans, le jeune Néo-Zélandais est bien meilleur que le Français. Qu'est-ce qui amène à ça ? Et au-delà du constat : qu'est-ce qu'on fait ?" Ancien entraîneur de l'équipe de France U20, Magne avait déploré "le déchet technique des joueurs et surtout leur faible compréhension du jeu".

Olivier Magne

Olivier MagneOther Agency

Il regrette que le rugby français n'ait pas su suivre l'évolution de son sport depuis le passage au professionnalisme. "Il y avait des joueurs qui étaient là comme éducateurs ; il y avait un système en place, viable, jusqu'à une certaine période. Notre système de formation n'a pas suivi". Celui qui a glané 4 Grand Chelem avec le XV de France n'oublie pas un "championnat qui n'est pas du tout conforme au niveau international".

" Ça fait 10-15 ans qu'on tire la sonnette d'alarme et qu'on passe un peu pour des vieux cons"

Pourtant, il n'est pas le seul à s'inquiéter. Depuis des années, les discours se multiplient. En vain. "J'ai essayé de faire des efforts pour demander à mes dirigeants de changer certaines choses en matière de formation. Mais on se réfugie toujours derrière les résultats du moment. [...] Les joueurs sont en cause mais ils sont aussi les victimes de nos dirigeants, d'un système qui n'a pas su évoluer. Je suis en colère ! J'ai l'impression de brasser du vent ; ça fait 10-15 ans qu'on tire la sonnette d'alarme et qu'on passe un peu pour des vieux cons", peste-t-il dans L'Equipe.

Olivier Magne lorsqu'il était en charge de France U20

Olivier Magne lorsqu'il était en charge de France U20Icon Sport

Avant de rajouter : "Cela fait 20 ans que j'entends dire "il faut changer" et on répond : "Attendez, attendez, il faut mette les choses dans l'ordre. Mais quoi ? Engageons-nous. Acceptons de perdre des matches maintenant pour en gagner d'autres dans la durée. Prenons la bonne direction avec les bonnes personnes pour être champions du monde, et pas qu'une seule fois".

" Les JIFF se croient arrivés, ont le cul dans la soie et n'ont plus faim"

Bref, pour lui, il est grand temps de passer un bon coup de balai et de repartir d'une feuille blanche. Pour ne plus être largué par les autres nations mondiales et pointer à une bien terne 8e place au classement World Rugby. Tout doit y passer : la formation, les mentalités, le championnat domestique. Les joueurs doivent aussi se remettre en question selon lui. "Les jeunes (ici, les JIFF, NDLR) se croient arrivés, ont le cul dans la soie et n'ont plus faim". Magne en a gros sur le coeur...

L'ancien international Olivier Magne

L'ancien international Olivier MagneIcon Sport

L'intégralité de l'entretien d'Olivier Magne est à retrouver en pages 12 et 13 dans L'Equipe de ce mardi...

0
0