Getty Images

Match nul entre les All Blacks et les Lions britanniques (15-15)

Un match d'anthologie et au final aucun vainqueur pour la tournée !

Le 08/07/2017 à 11:31Mis à jour Le 08/07/2017 à 13:50

TEST-MATCH - Un match qui va rester dans toutes les mémoires. Et aucun vainqueur au final : série partagée entre les All Blacks et les Lions britanniques après un dernier match nul à l'Eden Park d'Auckland (15-15).

Un spectacle qui va longtemps rester dans les mémoires. Toute la semaine, nous n'avions cessé de vous dire que le choc à l'Eden Park serait le match de l'année. Il l'a été. Avec un scénario pour le moins incroyable. Grâce à une pénalité de l'Anglais Farrell (78e), les Lions britanniques ont arraché un résultat nul face aux All Blacks (15-15) pour leur dernier match en Nouvelle-Zélande. La conséquence : aucun vainqueur, la série est partagée entre les doubles champions du monde en titre et la sélection britannique (comme en 1955 entre les Lions et l'Afrique du Sud).

Owen Farrell (Lions) - 8 juillet 2017

Owen Farrell (Lions) - 8 juillet 2017Getty Images

Des matches comme ça, on rêve d'en voir tous les jours. Car en termes d'intensité et de niveau, on a attend des sommets. Les Néo-Zélandais, eux, vont très certainement avoir en travers de la gorge la fin du match. Et les décisions de Romain Poite. Après avoir accordé une pénalité pour un en-avant repris en position de hors-jeu (79e), l'arbitre français revoyait sa décision en mentionnant que le talonneur gallois Ken Owens était accidentellement en position illicite. Sur la mêlée suivante, les All Blacks enfonçaient les Lions avant de s'emmêler les pinceaux. Pas de pénalité là non plus. Bref, les hommes de Steve Hansen n'ont pas obtenu de balle de match sur pénalité. Pour leur plus grand désarroi !

Jordie Barrett impressionne pour sa première cape

Les Lions, eux, formidables d'abnégation et de courage, dans le sillage d'Itoje et Davies époustouflants, ont réussi à revenir au score grâce à une pénalité de Farrell (78e). Sur le coup, le demi de mêlée gallois Rhys Webb a parfaitement joué le coup devant Wyatt Crockett, au sol. N'allez tout de même pas croire que ce choc s'est joué sur des décisions arbitrales. Non, les acteurs de ce match ont offert un spectacle de très haut niveau. Et on reste presque sur notre faim que ce duel n'ait accouché d'aucun vainqueur.

Ngani Laumape (All Blacks) face aux Lions britanniques - 8 juillet 2017

Ngani Laumape (All Blacks) face aux Lions britanniques - 8 juillet 2017Getty Images

Nous avons eu droit à deux essais merveilleux de la part des All Blacks, le premier signé Laumape après une passe volleyée de Jordie Barrett (15e). Le second inscrit par le cadet des Barrett (37e), à la conclusion d'un magnifique lancement en première main après touche. Pour sa première cape, le jeune frère de Beauden (fébrile au pied avec 5 points laissés en route) a été impérial et donné rendez-vous pour le futur. Sa prestation n'a toutefois pas été suffisante pour donner la victoire aux siens, Farrell et Daly sanctionnant à 5 reprises l'indiscipline des hommes en noir (21e, 33e, 42e, 60e et 78e). Place aux vacances pour les Lions. Celles-ci sont clairement méritées après une tournée positive dans son ensemble (5 victoires, 2 nuls et 3 défaites).

0
0