Rugbyrama

BUZZ - Dealer, dopé et... mort : James Haskell met fin à ces folles rumeurs

Dealer, dopé et... mort : Haskell met fin à ces folles rumeurs
Par AFP

Le 12/12/2016 à 15:26

BUZZ - Dealer de drogue, dopé aux stéroïdes et... mort : victime de ces folles rumeurs sur le net, l'international anglais James Haskell a dû intervenir ce lundi pour mettre fin à ces "bêtises", assurant dans une vidéo qu'il était bien vivant.

James Haskell est bien vivant, rassurez-vous. Le troisième ligne de l'équipe d'Angleterre (31 ans ; 70 sélections) a même posté une vidéo de lui ce lundi matin afin de faire taire de nombreuses rumeurs à son égard. Certains l'annonçaient dopé, d'autres comme étant.. mort. Dans cette vidéo postée sur son compte YouTube, le joueur des Wasps a dénoncé ces "pièges à clics" qui ont entretenu ces rumeurs insensées.

"Vous avez peut-être vu que de nombreuses histoires fausses sont apparues sur Facebook, annonçant que j'étais mort d'une overdose de stéroïdes - ce qui n'est pas vrai -, que j'étais mort d'une overdose de drogues - ce qui n'est pas vrai -, et que ma carrière était terminée car j'avais essayé de vendre de la drogue", a déclaré Haskell.

" Pour ceux d'entre vous qui espéraient ma mort, je vous souhaite plus de chance la prochaine fois"

"Pour être clair, ce sont des bêtises", a-t-il ajouté. "Tout cela est un piège à clics. Je ne suis ni mort, ni drogué. Pour ceux d'entre vous qui sont sceptiques, je vous dis que nous sommes tout le temps testés, et pour ceux d'entre vous qui espéraient ma mort, je vous souhaite plus de chance la prochaine fois".

James Haskell, le troisième ligne de l'Angleterre

James Haskell, le troisième ligne de l'AngleterreAFP

James Haskell se remet actuellement d'une opération à un pied, survenue après la série triomphante de l'équipe d'Angleterre en Australie, en juin. Mais son retour dans son équipe des Wasps est attendu courant décembre. Il est l'un des joueurs essentiels du XV de la Rose depuis l'arrivée de l'entraîneur Eddie Jones aux commandes de l'Angleterre. Que ce dernier se rassure : Haskell va bien...

0
0