Icon Sport

Ces dix novices qui pourraient bien se retrouver sur la première liste de Novès

Ces 10 novices qui pourraient bien se retrouver sur la première liste de Novès
Par Rugbyrama

Le 28/12/2015 à 18:21

XV de France – Mardi après-midi, Guy Novès dévoilera sa première liste en tant que sélectionneur national. Des nouveautés sont à attendre puisque des cadres comme Dusautoir, Papé, Mas ou Michalak ont mis fin à leur carrière internationale. Les jeunes poussent au portillon. Voici notre sélection.

Sébastien Bézy (Toulouse, 24 ans)

Au fil des saisons, le demi de mêlée haut-garonnais ne cesse de monter en puissance. Si bien qu’il s’est installé aujourd’hui au sein de la charnière du leader du Top 14. Une juste récompense pour celui dont son ancien manager général - un certain Guy Novès - avait loué "son intelligence" la saison dernière. Une passe de qualité et une belle précision face aux poteaux. Tout sauf négligeable.

Yacouba Camara (Toulouse, 21 ans)

Malgré son jeune âge, le troisième ligne aile du Stade toulousain se fait petit à petit une place au sein de l’effectif des Rouge et Noir. Après avoir été l’un des cadres chez les U20, il avait d’ailleurs été appelé par Philippe Saint-André lors de la tournée de novembre en 2014. Il n’a pas eu l’occasion de fêter sa première cape avec les Bleus mais au vu de son potentiel, ce ne serait pas étonnant de le voir appelé de nouveau.

Yacouba Camara (Toulouse) face à La Rochelle - 16 octobre 2015

Yacouba Camara (Toulouse) face à La Rochelle - 16 octobre 2015Icon Sport

Camille Chat (Racing 92, 20 ans)

Pendant que Dimitri Szarzewski disputait la Coupe du monde en Angleterre, le jeune talonneur francilien en a profité pour se montrer à son avantage. Titularisé à sept reprises depuis le début de saison en championnat, il a confirmé que toutes les attentes placées en lui par son club et le staff des U20 français étaient justifiées. Mobile, bon en conquête et très explosif : un fort potentiel.

Henry Chavancy (Racing 92, 26 ans)

Alors qu’il attaque déjà sa neuvième saison sous le maillot du Racing 92, le natif de Strasbourg est devenu l’un des leaders indiscutables de son équipe. Un cadre qui n’en finit plus d’aligner les performances de haut niveau. Pourtant, il n’a jamais connu la joie de porter le maillot de la sélection nationale. Remarquable défenseur, il n'a cessé de travaillé pour apporter plus offensivement. Et si c’était enfin la bonne année pour lui ?

Henry Chavancy (Racing 92) face au Stade français - le 23 octobre 2015

Henry Chavancy (Racing 92) face au Stade français - le 23 octobre 2015Rugbyrama

Jonathan Danty (Stade français, 22 ans)

La saison dernière a certainement été sa meilleure. A l'image de son équipe, le trois-quarts centre parisien a été porté par une certaine insouciance et une véritable envie de faire du jeu. Puissant grâce à un gabarit compact, nombreux le comparent à Mathieu Bastareaud. Il est vrai que son profil est assez semblable, étant capable d'asséner de sacrés plaquages mais aussi des charges dévastatrices ballon en mains. L'an passé, il a marqué huit essais en championnat, preuve qu'il peut se montrer également précieux pour finir les coups.

Gaëtan Germain (Brive, 25 ans)

Depuis un an et demi, l’arrière briviste est sur son petit nuage. Ses qualités ? Un jeu au pied aussi surpuissant que précis (289 points l’an passé, meilleur réalisateur du Top 14 cette saison avec 148 unités) mais aussi une grosse pointe de vitesse qui lui permet de régulièrement créer des brèches dans les défenses adverses. Très régulier et rarement absent (a disputé 36 des 37 derniers matchs du CAB)...

Gaetan Germain, l'arrière-buteur de Brive

Gaetan Germain, l'arrière-buteur de BriveIcon Sport

Camille Gérondeau (Clermont, 26 ans)

Malgré une saison de qualité au Racing 92, le flanker a tenté le pari clermontois. Si la concurrence est de taille, le joueur de 26 ans a su tirer son épingle du jeu en ce début de saison, disputant toutes les rencontres de Top 14 de l’ASM. Sa palette s’avère être des plus complètes : mobilité, grosse défense et bon sauteur en touche.

Kevin Gourdon (La Rochelle, 25 ans)

24 ans seulement et tellement indispensable au pack de La Rochelle. Depuis plus d’un an, il est régulièrement en tête des statistiques en termes de plaquages réussis, courses effectuées ballon en mains et surtout mètres parcourus ainsi que franchissements. Un vrai numéro 8 dynamique et très juste techniquement. Derrière Picamoles, il peut clairement jouer sa carte, d’autant que Chouly n’a pas convaincu à ce poste et qu’Ollivon ne joue pas à Toulon.

Kevin Gourdon, troisième ligne de La Rochelle - La Rochelle-Agen, 25 octobre 2015

Kevin Gourdon, troisième ligne de La Rochelle - La Rochelle-Agen, 25 octobre 2015AFP

Paul Jedrasiak (Clermont, 22 ans)

C’est peut-être l’un des noms qui revient avec le plus d’insistance pour faire partie des nouveaux de la liste de Guy Novès. A Clermont, il s’est fait une place de choix au sein du pack grâce à sa puissance et son abattage dans les tâches obscures. Un gros tempérament à canaliser, certes, mais un potentiel énorme. Et avec la retraite de Papé, il y a une place à prendre à côte de Maestri. Cet attelage-là pourrait bien avoir un bel avenir.

Yann Lesgourgues (Bordeaux-Bègles, 24 ans)

En France, il n’y a vraiment pas de quoi s’inquiéter pour le poste de demi de mêlée : Parra, Machenaud, Pelissié, Tillous-Borde. Mais aussi les jeunes Bézy (voir plus haut) et Lesgourgues. Ce dernier est un bien beau talent à polir et il a toutes les qualités pour s’affirmer : passe de qualité, coup d’œil et vitesse.

Yann Lesgourgues, demi de mêlée de l'UBB

Yann Lesgourgues, demi de mêlée de l'UBBIcon Sport

0
0