AFP

Bastareaud, Trinh-Duc, Fofana ou Clerc... Guy Novès explique ses premiers choix en 5 déclas

Bastareaud, Trinh-Duc, Fofana ou Clerc... Novès explique ses premiers choix en 5 déclas

Le 06/01/2016 à 12:01

XV DE FRANCE - La semaine passée, Guy Novès a livré sa première liste avec plusieurs choix forts. La non-sélection de Bastareaud mais également le rôle de Fofana ou Trinh-Duc, il a tout expliqué en détail.

Mardi dernier, le nouveau sélectionneur du XV de France, Guy Novès, a dévoilé sa première liste. Trente joueurs appelés pour passer ce lundi à Marcoussis afin de faire une première prise de contact avec le nouveau staff des Bleus. Mercredi, le plus beau palmarès du rugby français donnera une seconde liste de trente pour une nouvelle journée au CNR lundi 9 janvier. Dans les colonnes de Midi Olympique, il est revenu sur le cas de plusieurs joueurs dont Mathieu Bastareaud, François Trinh-Duc, Wesley Fofana ou Vincent Clerc. Mais il a aussi précisé : "La porte n'est fermée à personne".

" Il ne s'agissait pas de passer un coup de balai pour passer un coup de balai"

Si l'ère Philippe Saint-André s'est terminée avec un traumatisme consécutif à la claque reçue contre les All Blacks en quart de finale de la Coupe du monde (62-13), Guy Novès n'a jamais caché son envie de ne pas tout jeter des dernières années. Une nouvelle fois, il réitère ses propos à ce sujet et explique d'ailleurs qu'il n"'y aura pas beaucoup" de changements dans la seconde liste. "Le but est de découvrir les joueurs", précise-t-il avant d'annoncer que "Camille Chat devrait faire partie de la prochaine liste". Le talonneur du Racing (20 ans) est très en vue en ce début de saison, ayant profité de l'absence de Dimitri Szarzewski, parti au Mondial, pour accumuler du temps de jeu et aligner les bonnes performances.

La puissance de Mathieu Bastareaud a fait mal aux Anglais - 22 août 2015

La puissance de Mathieu Bastareaud a fait mal aux Anglais - 22 août 2015Icon Sport

" Ne pas convoquer Mathieu Bastareaud n'est pas un choix symbolique. Simplement, nous avons peut-être l'intention de pratiquer un rugby différent de ces dernières années"

L'absence de Mathieu Bastareaud, le trois-quarts centre toulonnais (27 ans, 39 sélections), est l'une des plus grandes surprises de la première liste. Sous PSA, le Parisien d'origine était l'un des cadres de l'équipe de France. "Ce n'est pas non plus une question de forme du moment", se justifie Novès. "Il reste un joueur dont on connaît le potentiel, sa-non convocation ne signifie pas qu'il est complètement à l'écart". A moins que celui-ci ne fasse évoluer son jeu, son avenir en Bleu semble se compliquer sérieusement.

" Wesley est peut-être LE joueur incontournable du XV de France"

Joueur essentiel chez les Bleus depuis 2012, le centre clermontois, Wesley Fofana (27 ans, 39 sélections) séduit également le nouveau sélectionneur et son staff. "Ses qualités sont telles qu'il est capable de les exploiter à n'importe lequel des deux postes, qu'il évolue au centre ou à l'aile...", ajoute-t-il dans le bi-hebdo. Une polyvalence qui avait déjà plu à Saint-André. Il avait d'ailleurs été titularisé à six reprises à l'aile en équipe de France. La dernière fois, c'était en février 2013.

François Trinh-Duc (XV de France) - 13 août 2015

François Trinh-Duc (XV de France) - 13 août 2015AFP

" J'aimerais voir François Trinh-Duc intégrer un projet. Ou du moins voir s'il peut entrer dans ce projet "

Sélectionné pour la première fois en février 2008 pour un Ecosse-France du Tournoi des 6 nations, l'ouvreur de Montpellier (et futur de Toulon), François Trinh-Duc, a connu depuis une histoire en dents de scie avec l'équipe nationale. Pas retenu dans le groupe lors de la dernière Coupe du monde, il est actuellement blessé à un tibia et espère faire son retour à temps pour le Tournoi. Ce qui n'a pas empêché Guy Novès de le convoquer. "Je voulais par cette marque de confiance lui signifier que nous comptons sur lui pour les quatre années à venir".

" (A propos de Clerc) Sur la durée, au vu de son âge, cela peut paraître compliqué. Mais pour un Tournoi, si le besoin s'en fait ressentir, pourquoi pas ?"

Du haut de ses 67 sélections et malgré ses 34 ans, l'ailier toulousain Vincent Clerc n'a pas dit encore son dernier mot. Il y a quelques mois de cela, il nous confiait son envie de retrouver le maillot frappé du Coq (sa dernière cape remonte à 2013, ndlr). Depuis 2002, l'ancien joueur de Grenoble et Guy Novès ont noué des liens particuliers, ayant gagné ensemble de nombreux titres. Clerc est même devenu entre temps le gendre du nouveau sélectionneur. De là à appeler celui qui est le deuxième meilleur marqueur de l'histoire du XV de France (derrière Blanco) et du championnat (derrière Arbo) ? "Aujourd'hui, il fait partie des meilleurs ailiers français [...] Je pense connaître suffisamment bien Vincent pour ne pas avoir à le faire venir à des rendez-vous comme celui de lundi".

Vincent Clerc sous le maillot du XV de France en 2013

Vincent Clerc sous le maillot du XV de France en 2013Icon Sport

Où lire cet entretien en intégralité ? Dans Midi Olympique de ce lundi, en page 20.

0
0