Morgan Parra lors de l'échauffement avant Australie-France - 7 juin 2014 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Test Match

Tournée XV de France, Australie-France: Après la "honte", les Bleus ont (presque) tout changé

Après la "honte", les Bleus ont (presque) tout changé

Par AFP
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 11/06/2014 à 18:53 -
Par AFP - Le 11/06/2014 à 18:53
Sans surprise, l'encadrement du XV de France a fait le ménage mercredi dans son équipe de départ pour le deuxième test-match face à l'Australie samedi à Melbourne, procédant à dix changements pour espérer éviter une nouvelle déroute.

De nombreux changements pour amorcer une révolution

Rossés (50-23) à Brisbane samedi dernier, les Bleus sont condamnés au sursaut face aux Wallabies sous peine d'être guettés par le ridicule. Le manager Philippe Saint-André a en tous cas fait tomber la guillotine et les têtes dans l'opération rachat qui s'amorce, misant sur le retour de quelques blessés et des finalistes toulonnais et castrais du Top 14. "Quand on prend autant de points et qu'on fait une performance de piètre qualité, c'est tout à fait normal qu'il y ait du turnover dans ce groupe", juge Saint-André. "On a tous eu honte, que ce soit le staff ou les joueurs, renchérit-il. On s'est préparé pour faire un gros match, un gros combat."

" On a tous eu honte"

Censé apporter "de la stabilité et de la grinta", le capitaine Thierry Dusautoir (32 ans, 65 sél) figure au premier rang des revenants. La semaine passée, encore en convalescence d'une blessure à un biceps, il ne se sentait pas prêt à se mesurer au niveau international. C'est désormais le cas, assure Saint-André. Exhortant à davantage de maîtrise des temps forts et faibles, ainsi qu'à une bien meilleure partition défensive, Saint-André a convoqué des éléments d'expérience. Outre Yannick Nyanga (30 ans, 37 sél) qui épaulera Dusautoir en troisième ligne, la charnière a été totalement renouvelée, Maxime Machenaud et Frédéric Michalak passant à la trappe au profit de Morgan Parra (25 ans, 55 sél) et Rémi Tales (30 ans, 8 sél). Le caractère affiché par Parra lors de son entrée en jeu tardive à Brisbane, ainsi que le crédit dont bénéficie Tales aux yeux de l'encadrement ont forcé la décision. Les deux seront associés pour la quatrième fois, après avoir été l'option numéro un des tests de novembre 2013. Au sujet de l'ouvreur castrais, Saint-André a loué sa "solidité défensive", "sa faculté à faire bien jouer les autres", et sa "longueur de jeu au pied intéressante".

Première pour Ménini

Du vécu encore a été injecté parmi les trois-quarts puisque, comme attendu, Mathieu Bastareaud (25 ans, 23 sél) fait son entrée au centre, Brice Dulin (24 ans, 16 sél) à l'arrière et Maxime Médard (27 ans, 39 sél) à l'aile. Gaël Fickou, Hugo Bonneval et Félix Le Bourhis en font les frais. Plus surprenant est la première sélection du pilier gauche de Toulon Alexandre Ménini, 31 ans, récompensé de sa fin de saison avec son club. Il y a à peine quatre mois, Ménini, qui a fait la majorité de sa carrière en Pro D2, évoluait à Biarritz et semblait promis à la rélégation. Le voilà champion d'Europe, champion de France et international. Si Guilhem Guirado a été maintenu au talonnage, une chance de briller a été offerte à droite au jeune Rabah Slimani (24 ans, 8 sél), ce qui donne à la première ligne un petit côté expérimental. Ils pousseront devant le deuxième ligne Alexandre Flanquart (24 ans, 6 sél) qui remplace un Sébastien Vahaamahina apparu à court de rythme.

Espérant tenir le score et finir fort, l'encadrement a retenu six avants parmi les remplaçants: Thomas Domingo, Brice Mach, Nicolas Mas, Bernard Le Roux, Louis Picamoles et Antoine Burban."On a un banc de qualité avec de l'expérience et de la puissance devant qui pourra apporter une bonne fin de match", estime Saint-André. Du coup, Frédéric Michalak couvrira les postes 9 et 10 et Rémi Lamerat offrira une solution au centre du terrain. Les joueurs, comme le staff, devront prouver un net regain de détermination pour faire mentir les statistiques, et sont en tous cas dos au mur pour ce test (12H05 françaises, 20H05 locales). Le XV de France reste toujours sur 24 ans de disette contre les Wallabies en sol australien.

Alexandre Menini - Perpignan-Toulon - 19 avril 2014
Alexandre Menini - Perpignan-Toulon - 19 avril 2014 - Icon Sport
 
 

commentaires


  • Utilisateur60000001972698812/06/2014 17:15

    Très bien résumé!

  • Utilisateur60000001972698812/06/2014 17:10

    Ah,ça me fait plaisir que je sois pas le seul,je commençais à croire qu'il y avait un Gremlins dans mon ordinateur mais là du coup je suis rassuré!! :-D

  • lifteur12/06/2014 15:06

    Allez PSA.Ton équipe ns fait ban....Dussautoir qui est a court de forme et qui a supplié qu on ne le fasse pas jouer le premier test,Fufu qui revient de blessure et qui n'a pas joué de la saison,VAHAbidule qui est dans les tribunes depuis de longs moisa l USAP,Picamoles qui dit rien avec sa hanche en compote et qui cire le banc en attendant des jours meilleurs,Le Bouhris qui n'a jamais joué a l 'aile sauf lors d' un ou deux matchs a méchoui,un vieil ouvreur placardisé a Toulon,un autre qui a jamais fait lever les foules et on en prend 50.Bon Dieu je ne comprends pas!!!!!PAUVRE FRANCE.