Wesley Fofana pris par la marée face à l'Australie - AFP
 
Test Match

Test-match - Australie-France (50-23) - Là, ça devient vraiment inquiétant pour les Bleus

Là, ça devient vraiment inquiétant pour les Bleus

Par Laurent Bedout
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 07/06/2014 à 14:10 -
Par Laurent Bedout - Le 07/06/2014 à 14:10
Totalement hors-sujet, le XV de France a subi une véritable déculottée en Australie (50-23). Il faudra vite s'en relever avant les deux derniers tests.
 

Lors de la tournée 2013 en Nouvelle-Zélande, les Bleus avaient laissé augurer quelques motifs d’espoirs lors de leur premier test, malgré la défaite (23-13). On ne peut pas dire que ce soit cette fois-ci, avec ce lourd revers (50-23) face à l’Australie qui a mis en lumière des lacunes défensives très inquiétantes (sept essais encaissés). Complètement dépassé par le rythme, le XV de France n’a jamais semblé en mesure de rivaliser face au troisième du dernier Four-Nations.

Si le XV de France a essayé de mettre de l’intensité en début de rencontre, les Wallabies ont rapidement pris la mesure de l’envie adverse. D’abord grâce à la vitesse de l’arrière Israel Folau (19e), puis par Adam Ashley-Cooper (24e) et Michael Hooper (33e). Ce troisième essai était d’ailleurs le symbole de la faillite de la nouvelle défense inversée mise en place avant cette rencontre, facilement déjouée sur cette action par la technique de Tevita Kuridrani. Pour enfoncer un peu le clou, les hommes d’Ewen McKenzie profitaient en fin de première période d’une passe mal ajustée de Machenaud puis cafouillée par Le Bourhis pour inscrire un quatrième essai par Matt Tomua (29-9, 39e).

Les Bleus dépassés physiquement

Les Wallabies ont légèrement baissé en intensité en début de deuxième période, avant d’en remettre une couche par Cummins (57e), encore lui, puis Kurtley Beale, tout juste entré en jeu (69e), et Pat McCabe (50-9, 71e). Les deux essais inscrits en fin de match par les Bleus en resteront anecdotiques mais permettent aux coéquipiers de Nicolas Mas d’atténuer l’ampleur du score (50-23). Mais le constat est sans appel et le bilan inquiétant. Alors qu’ils avaient bénéficié d’une préparation plus longue que leurs adversaires, réunis seulement cinq jours avant ce premier test, les Bleus ont sombré ce samedi à Brisbane. Et on peut s’inquiéter pour la suite de cette tournée de la montée en puissance des Australiens, en pleine saison de Super 15 et qui vont affiner leurs automatismes au fil des jours.

Pour espérer rivaliser lors des deuxième et troisième tests, il faudra déjà être plus solide physiquement. En résumé, supporter le rythme effréné et gommer les lacunes en un contre un. L’espoir tricolore (le seul ?) réside dans l’éventuel retour en forme de certains cadres (Picamoles, Dusautoir…), d’ici une semaine. Mais rien ne dit que ce sera suffisant pour accrocher une victoire.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×