Joie Lions britanniques - Lions Australie - 22 juin 2013 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Test Match

Tournée Australie 2013: Les Lions britanniques prennent une option

Les Lions britanniques prennent une option

Par Midi Olympique
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 22/06/2013 à 18:11 -
Par Midi Olympique - Le 22/06/2013 à 18:11
Lors du premier des trois test-matchs, les Lions britanniques et irlandais se sont imposés de justesse face à l'Australie (23-21), laissant présager de belles oppositions à venir lors des prochaines rencontres.
 

Malgré la victoire, cette première rencontre des Lions britanniques ne fut pas aussi convaincante que Warren Gatland a voulu le faire croire en conférence de presse. Car, avec seulement deux unités d’écart à l’arrivée, les Australiens regretteront sans doute longtemps les 14 points au pied laissés en route (deux pénalités et une transformation pour O’Connor ainsi deux pénalités pour Beale). À la décharge des Wallabies, Christian Leali’ifano, sorti des la première minute sur un choc avec Jonathan Davies, était normalement censé prendre en charge le but.

Dans un premier temps, les Australiens dominaient sérieusement les phases de regroupements, s’adaptant mieux a l’arbitrage du Néo-Zelandais, Chris Pollock, et leurs ballons sortaient plus rapidement ce qui permettait à Genia d’animer le jeu des Wallabies. C’est d’ailleurs la vivacité et la vision du jeu de ce dernier qui amenèrent le premier essai du nouveau phénomène du rugby "down under", Israel Folau, auteur de deux essais.

Un North en grande forme

Les Lions, de leur côté, étaient bien en place et très bien organisés sur leurs ballons portés. Ils auraient d’ailleurs pu (et dû) marquer sur un maul pénétrant après une touche à dix mètres de la ligne adverse, sans une faute grossière des avants wallabies. Le jeu au pied de Sexton mettait au supplice les hommes de Robbie Deans par ses chandelles millimétrées mais aussi grâce à des petits coups de pied par-dessus qui semaient la panique au sein de la défense sudiste. Mais la véritable star de cette première période côté Lions se nommait George North, pourtant longtemps incertain en raison d’une cuisse fragile. Son duel direct avec Folau valait son pesant d’or ! L’ailier gallois donnait l’avantage aux Lions sur un exploit individuel, lorsqu’après avoir récupéré un coup de pied approximatif de Barnes au niveau de ses 40 mètres il filait à l’essai le long de la touche. Après avoir passé en revue tout de même trois défenseurs des Wallabies. North aurait même pu doubler la mise avant la pause, mais un bon retour défensif australien l’empêchait d’aplatir avant de toucher la ligne de touche.

Beale manque la pénalité de la gagne

L’autre grand événement du match fut la rentrée de Kurtley Beale qui faillit gagner le match à lui seul par sa botte et une percée monumentale. Et dire que Beale n’avait plus joué depuis sept semaines à cause de ses problèmes d’alcool et sa cure de sevrage, on se dit qu’il pourrait bien être le "facteur x" du second Test. Souvent raillé, la mêlée australienne a, cette fois-ci, était relativement performante, parvenant notamment à prendre le dessus en fin de rencontre. C’était d’ailleurs une pénalité dans ce secteur de jeu qui offrait à Beale la possibilité de faire gagner les siens sur le gong, mais sa tentative était trop courte et les Lions gardaient leur avantage si précieux. Vivement la revanche !

 
 

commentaires


  • RF 4423/06/2013 22:06

    A quoi ça sert cette equipe sachant qu'ils ne joueront pas les compétitions officielles ?

  • Desantnik2rep23/06/2013 10:06

    N'oubliez pas - qui est Sexton? O'Connell? O'Driscoll? Les Lions irlandaises ne sont pas "britanniques"... Ben bon...