Wesley Fofana - france tonga - 16 novembre 2013 - Icon Sport
 
Test Match

Tests de novembre 2013 - XV de France-Tonga (38-18): Les Bleus ont retrouvé le chemin de la victoire

Les Bleus ont retrouvé le chemin de la victoire

Par Clément Mazella
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 16/11/2013 à 22:04 -
Par Clément Mazella - Le 16/11/2013 à 22:04
Face à des Tonguiens très rugueux, les Français ont remporté leur deuxième victoire de l'année (38-18). Guitoune a marqué pour sa première sélection.
 

Après une défaite aux signes encourageants voilà une semaine face à la Nouvelle-Zélande (26-19), on attendait des Bleus entreprenants et conquérants, ce samedi au Havre. La large victoire (38-18) décrochée face aux Tonga, ponctuée par quatre essais, abonde dans ce sens. Si le XV de France a stoppé sa série de quatre défaites consécutives, il a aussi parfois joué sur courant alternatif malgré une large domination en conquête.

L’entame de match plaisante et conclue par un bel essai de Sofiane Guitoune (élu homme du match) bien servi au pied par Rémy Talès (7-0, 6e) laissait d’ailleurs présager du meilleur, on pouvait s’attendre à une large domination tricolore, tant les Tonga semblaient empruntés dans le jeu et dans l’envie. Mais c’était mal connaitre les partenaires d’Opeti Fonua, qui ont bien réagi par la suite et auraient mérité mieux que deux pénalités d’Apikotoa (32e, 38e) tant leur domination entre la vingtième et la quarantième minute vu flagrante. Impitoyables, les Bleus ont d’ailleurs terminé la première période par un deuxième essai, initié par une accélération de Fickou qui débouchera quelques phases de jeu plus tard sur un carton jaune infligé à Moa et sur une réalisation de Damien Chouly (21-6, 40e+4). Cet avantage de quinze points à la pause était même plutôt flatteur.

Deux rouges et quatre essais en deuxième période

Le moins bon, on l’a vu dès le retour des vestiaires avec un échange de coups entre Taumalolo et Maestri, sanctionnés tous les deux d’un carton rouge de nature à brouiller le jeu. Les Tonguiens ont d’ailleurs clairement baissé de pied au fil des minutes, encaissant deux autres essais (Dulin, 51e, et Kayser, 74e) avant de sauver l’honneur dans les arrêts de jeu par Vainikolo, auteur d’un doublé.

Difficile alors de juger du niveau réel des hommes de Philippe Saint-André, qui pourra néanmoins tirer quelques satisfactions de cette rencontre : un alignement propre (un seul ballon perdu), une mêlée dominatrice, un jeu au pied efficace de la part de Talès et Dulin. Bref, de bonnes bases de travail à quelques jours de recevoir l’Afrique du Sud au Stade de France.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×