Test Match - - Nouvelle-Zélande

Ma'a Nonu, c’est officiellement fini !

En s’engageant avec les Auckland Blues, Ma’a Nonu a mis fin au long feuilleton des négociations avec sa Fédération pour pouvoir rallier l’Europe.

 
Nonu en France, c'est officiellement fini ! - Rugby - Test MatchIcon Sport
 

L’issue était pressentie depuis deux semaines maintenant. Longtemps annoncé en partance de la Nouvelle-Zélande et à la recherche d’un club pour l’accueillir en Europe, le trois-quarts centre néo-zélandais, Ma’a Nonu (31 ans) honorera finalement son contrat jusqu’au bout, en Nouvelle-Zélande. Le joueur aux 85 sélections avec les All Blacks s’est engagé ce mardi avec les Auckland Blues, pour un contrat qui l’emmènera jusqu’à la Coupe du monde 2015.

Le feuilleton "Nonu en Europe" avait débuté il y a un mois et demi lorsque le joueur, laissé libre par sa province de Wellington, essuyait le refus de chaque province néo-zélandaise dans sa recherche de point de chute. Réputé inconstant, le joueur envisageait alors un départ vers l’Europe, où ses agents l’ont immédiatement et massivement proposé. Avec plusieurs touches concrètes: Clermont, le Stade français et les provinces irlandaises.

L'Europe en 2015 ?

Le transfert n’a jamais pris forme concrète. En cause, la Fédération néo-zélandaise avec laquelle le joueur est sous contrat jusqu’en 2015 et qui, pour parer à la fuite d’un de ses plus beaux talents, n’a jamais délivré de bon de sortie à son joueur. Des négociations traînant en longueur entre les deux parties et qui ont fini par avoir raison des intérêts français. "Depuis le début, on disait que ce serait un dossier complexe dans lequel on ne maîtrise pas tout. Il n’y a rien de nouveau depuis plusieurs semaines et du coup, dans nos têtes, nous avons quasiment abandonné ce dossier", confiait à ce sujet, il y a deux semaines, le vice-président clermontois Jean-Marc Lhermet.

Une sensation désormais entérinée. Définitivement ? Pas forcément. En signant avec les Auckland Blues jusqu’en 2015 sans toutefois prolonger son engagement avec sa Fédération, Nonu se garde la possibilité de voir l’Europe à l’issue de ce contrat. Il n’y aura alors plus de Coupe du monde à préparer à court-terme. Surtout, le joueur aura alors 33 ans, sera libre de tout engagement et donc maître de son destin. De quoi imaginer voir le nom de Nonu revenir défrayer la chronique européenne.

 - Midi Olympique@RugbyramaFR
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |